Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Subscribe to our mailing list

* indicates required

Six ONG palestiniennes placées sur la liste israélienne des organisations terroristes

22 octobre 2021

Six ONG palestiniennes ont été désignées vendredi 22 octobre comme « organisations terroristes » par le gouvernement israélien. La Plateforme des ONG françaises pour la Palestine dénonce cette décision sans précédent, qui s’inscrit dans le cadre de la recrudescence d’attaques contre les associations qui dénoncent les violations des droits humains en Palestine.



Le ministère israélien de la défense a annoncé vendredi avoir placé sur sa liste des « organisations terroristes » six ONG palestiniennes (Addameer, Al-Haq, Defense for Children InternationaI-Palestine , UAWC, l’Union des Comités de Femmes palestiniennes, et le centre Bisan de recherche et développement). La Plateforme des ONG françaises pour la Palestine, qui travaille régulièrement avec plusieurs de ces organisations, dénonce la gravité de cette décision sans précédent, digne d’un régime autoritaire.

« En attaquant ces ONG palestiniennes de référence, connues pour la qualité de leur travail, le gouvernement israélien franchit un nouveau pas dans sa stratégie d’attaque des défenseurs des droits humains, a déclaré François Leroux, président de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine. Il s’agit d’une menace très grave pour nos partenaires en Palestine. La France et l’Union européenne doivent s’opposer clairement à cette décision du gouvernement israélien. »

La Plateforme des ONG françaises pour la Palestine a publié le 14 octobre un rapport intitulé « Attaques, diffamation : décryptage des stratégies de délégitimation de la défense des Palestiniens »https://plateforme-palestine.org/Ra... . Ce rapport montre notamment les attaques auxquelles font face les ONG palestiniennes et israéliennes, mais aussi les associations et personnes qui défendent les droits des Palestiniens en Europe - notamment en France - et aux Etats-Unis. Les accusations de soutien au terrorisme ou d’appel à la haine sont le type d’attaque le plus courant.

Contact presse :

  • Pierre Motin, responsable plaidoyer à la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine, p.motin@plateforme-palestine.org @PierreMotin

Photo : le ministre israélien de la défense Benny Gantz. Crédits : U.S. Secretary of Defense / Flickr Creative Commons



Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Criminalisation

Rechercher par type de ressources
communiqué


Articles associés

Campagne en cours


Dernières publications

26 novembre 2021 Plus de 100 organisations envoient une lettre à l’UE pour défendre 6 ONG palestiniennes Criminalisation

16 novembre 2021 Exposition photo “Anne Paq : photographe engagée de la Palestine à Aubervilliers” Culture / art Agriculture

2 novembre 2021 26 associations et ONG françaises et internationales demandent à Jean-Yves Le Drian de condamner l’interdiction de six ONG palestiniennes Défenseur.e des droits de l’Homme Criminalisation


> Toutes les publications