Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Subscribe to our mailing list

* indicates required

La députée palestinienne Khalida Jarrar enfin libre !

1er mars 2019 - Communiqué de l’AFPS

La députée palestinienne Khalida Jarrar est enfin sortie des prisons israéliennes.

Libérée en juin 2016 après avoir passé plus d’un an dans les prisons israéliennes elle avait de nouveau été enlevée, chez elle, dans la nuit du 7 juillet, par l’armée israélienne.

Depuis elle était maintenue en prison par un système judiciaire qui viole le droit international en ayant recours massivement à la détention administrative pour les prisonniers politiques palestiniens. Comme l’avait été Salah Hamouri, notre compatriote, Khalida Jarrar a été victime de cette détention arbitraire pendant 20 mois, détention renouvelable de 6 mois en 6 mois, sans qu’aucune charge ne lui soit notifiée.

Enfin Khalida est libre, elle a pu retrouver les siens et va pouvoir reprendre ses activités de défense des prisonniers politiques palestiniens et de dénonciation des crimes d’Israël. C’est bien cela qu’Israël ne supporte pas : le peuple palestinien est debout et résiste à l’occupation.

L’AFPS se réjouit de cette libération qui met fin à une situation totalement intolérable.

L’AFPS n’oublie pas qu’il reste 5450 prisonniers politiques palestiniens dans les prisons israéliennes, dont 490 condamnés à plus de 20 ans et 540 à vie, sans compter les centaines de détenus en attente de jugement.

L’AFPS continuera son combat pour la libération de tous les prisonniers politiques palestiniens, à commencer par les 215 enfants et les 495 prisonniers en détention administrative.

Le Bureau national
1er mars 2019


- Sur le site de l’AFPS

Visuel : Khalida Jarrar (Twitter)




Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Prisonniers palestiniens Détention administrative

Rechercher par type de ressources
communiqué


Articles associés

Campagne en cours


Dernières publications

3 avril 2020 AGIR et S’INFORMER sur le Coronavirus en Palestine : les initiatives de nos membres et partenaires Santé Solidarité internationale

3 avril 2020 En Cisjordanie, les colons profitent du confinement lié au coronavirus pour annexer des terres palestiniennes Colonisation Violence des colons Santé

1er avril 2020 Infos Palestine n°68 Santé Colonisation Entreprises et colonies Cour Pénale Internationale Droit international Nations unies Solidarité internationale


> Toutes les publications