Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Subscribe to our mailing list

* indicates required

« Zones sous coordination » : la stratégie des colons israéliens pour expulser les Palestiniens de leurs terres

30 avril 2020 - Infographie, Première Urgence Internationale

[Infographie] En Cisjordanie, Première Urgence Internationale poursuit ses activités de protection pour défendre les droits des Palestiniens. Malgré l’épidémie de COVID-19, les violences des colons israéliens redoublent en territoire palestinien occupé, à travers une stratégie d’appropriation des terres. Explications en dessins.



Près de 700 000 colons résident illégalement dans des colonies israéliennes implantées en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, en infraction du droit international. Les colons les plus violents attaquent régulièrement les Palestiniens, ciblant en particulier les communautés proches des colonies ou aux avant-postes, ainsi que les fermiers et les bédouins lorsque ceux-ci travaillent dans leurs champs ou amènent leur bétail en pâturage.

Ces attaques, extrêmement violentes et parfois meurtrières, sont souvent concentrées dans des mêmes zones, afin de décourager les Palestiniens à s’en approcher. L’armée israélienne (la seule force armée permise dans ces zones) ferme les yeux sur la violence des colons, voire, dans certains cas, y participe.

Limiter l’accès des fermiers à leurs propres terres

Lors d’attaques répétées ciblant les fermiers palestiniens, plutôt que d’investiguer et arrêter les coupables, l’armée israélienne limite l’accès des fermiers à leurs terres. Ces « zones sous coordination » deviennent inaccessibles à leurs propriétaires sauf pendant quelques jours par an, lors des périodes de semis et de récolte des arbres fruitiers, notamment les oliviers. Les colons, par contre, peuvent continuer d’y entrer sans permission et de vandaliser les arbres fruitiers et récoltes, empêchant les fermiers de tirer profit de leurs récoltes. Lorsque ceux-ci sont contraints d’abandonner l’agriculture comme moyen de subsistance, les colons s’accaparent leurs terres, afin d’y ériger de nouvelles colonies ou avant-postes.

La violence des colons a redoublé ces dernières années et, plus récemment, ces dernières semaines, tirant avantage des restrictions imposées aux Palestiniens dû à la pandémie du virus COVID-19.

Alors que la période de semis débute, les équipes de Première Urgence Internationale craignent une nouvelle vague d’attaques par les colons, afin d’empêcher ou de décourager les fermiers palestiniens de cultiver leurs terres.
Infographie sur la stratégie des colons israéliens pour expulser les Palestiniens de leurs terres.

Infographie sur la stratégie des colons israéliens pour expulser les Palestiniens de leurs terres


- Sur le site de Première Urgence Internationale


Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Colonisation Violence des colons

Rechercher par type de ressources
infographie


Articles associés

Campagne en cours


Dernières publications

28 octobre 2020 Infos Palestine n°70 « spécial annexion » Occupation/annexion Colonisation Violence des colons Agriculture Histoire/analyse politique

28 octobre 2020 Infos Palestine n°70 « spécial annexion » Occupation/annexion Colonisation Violence des colons Histoire/analyse politique Société (Palestine/Israël) Agriculture

27 octobre 2020 L’administration Trump envisage de classer Amnesty International, ainsi que d’autres groupes de défense des droits humains, comme « antisémites » Liberté d’expression Criminalisation Défenseur.e des droits de l’Homme


> Toutes les publications