Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Salah Hamouri est libre !

15 juillet 2020

L’avocat franco-palestinien Salah Hamouri, arrêté par les autorités israéliennes mardi 30 juin à Jérusalem, a été libéré sous condition ce mardi 7 juillet. Salah a dû verser une caution de 3 000 shekels ; il a l’interdiction de contacter certaines personnes durant 3 mois et devra se rendre disponible à toute convocation judiciaire.

L’AFPS salue la libération de Salah Hamouri mais appelle à rester vigilants, notamment sur sa liberté de se rendre en France ; elle condamne l’acharnement et l’arbitraire que lui-même et sa famille continuent de subir des autorités israéliennes. Celles-ci n’ont toujours pas proposé la moindre justification pour cette dernière arrestation, et interdisent toujours à son épouse et à son fils de venir le rejoindre à Jérusalem. L’AFPS est solidaire de tous les prisonniers politiques palestiniens, détenus en toute illégalité au regard du droit international.

Communiqué du Comité de soutien à Salah Hamouri / 7 juillet 2020

SALAH HAMOURI EST LIBRE !

Le tribunal s’est réuni ce jour à Jérusalem pour se prononcer sur la détention de Salah Hamouri.

Salah Hamouri a été libéré sous conditions :
 caution de 3000 shekels
 interdiction de contacter certaines personnes durant 3 mois
 se rendre disponible à toute convocation judiciaire

Il n’y a toujours aucun motif avancé pour justi ?er cette détention d’une semaine.

Merci à tou·te·s pour votre soutien qui a permis la pleine mobilisation des autorités françaises et sa libération.

La mobilisation paie !


Sur le site de l’AFPS


Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Prisonniers palestiniens Détention administrative

Rechercher par type de ressources
article


Articles associés

Campagne en cours


L’agenda

Dernières publications

image par defaut 27 février 2024 Voeux de la Plateforme, actualité à Gaza et à l’ONU, bombardements au Yémen et au Liban

14 février 2024 Sanctions contre des colons israéliens violents : une étape symbolique qui doit mener à la fin du commerce français avec les colonies Produits des colonies

1er février 2024 Bande de Gaza - La France doit s’assurer du respect de l’ordonnance de la Cour internationale de Justice Droit international


> Toutes les publications