Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Subscribe to our mailing list

* indicates required

Pas de drones militaires israéliens pour l’UE

18 février 2021 - PETITION

À la suite de notre dernière pétition, l’UE a mis fin à son contrat avec les drones militaires d’Israël fournis par Elbit Systems. Alors que l’Agence européenne pour la sécurité maritime (EMSA) veut louer de nouveaux drones : disons aux agences européennes que nous ne serons pas dupes ! Non c’est non !

SIGNEZ LA PETITION

C’est pourquoi je demande :

-* que l’AESM exclut les producteurs d’armes israéliens de l’appel d’offres pour ce contrat.

  • que l’AESM n’utilise les drones que pour des objectifs civils et non pour les mettre à la disposition de Frontex ou d’autres dans des vols de sécurisation des frontières.
  • que Frontex mette fin à ses contrats de surveillance par drones avec Airbus, IAI et Elbit.

Avec l’assurance de ma considération,

TEXTE INTEGRAL :

Aux Commissaires de l’Union européenne Adina Valean, Virginijus Sinkevicius, Yiva Johansson

Cher Monsieur/chère Madame,

L’Agence européenne pour la sécurité maritime (AESM) a récemment rendu publics deux avis de marché pour des services de surveillance par drones. Les drones seront utilisés pour plusieurs objectifs. Ceux-ci incluent de les partager avec l’agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes Frontex pour des missions de surveillance des frontières afin d’intercepter des réfugiés. Frontex a récemment subi de nombreuses critiques à cause de son implication dans les repoussages illégaux de réfugiés vers la Turquie et de sa coopération avec les garde-côtes libyens afin de repousser les bâteaux de réfugiés vers la Libye, où les attendent l’exploitation et la torture dans des centres de détention tristement célèbres. Depuis 2014, plus de 21000 migrants sont morts en essayant de traverser la Méditerranée.

L’AESM prévoit de dépenser 70 millions d’euros dans ces contrats. On peut s’attendre à ce que les deux grandes compagnies d’armement israéliennes, Elbit Systems et Israel Aerospace Industries (IAI) figurent parmi les soumissionnaires pour ces nouveaux contrats. Ces compagnies développent leurs drones en étroite coopération avec l’armée israélienne et en font la promotion en les présentant comme « testés sur le terrain » : les drones armés « tueurs » des deux compagnies ont été largement utilisés pour tuer et opprimer les Palestiniens.

Auparavant, par l’intermédiaire de la compagnie portugaise CeiiA, l’AESM a loué deux drones Hermes 900 fabriqués par la plus grande compagnie militaire d’Israël, Elbit Systems. Ils ont aussi été déployés avec plusieurs objectifs, dont des missions de surveillance des frontières par air pour Frontex. Le contrat n’a pas été renouvelé, après la protestation de plus de 10000 personnes contre l’utilisation de drones militaires israéliens dans les politiques anti-immigration de l’Union européenne. L’automne dernier, Frontex elle-même a accordé 50 millions d’euros de contrats aux compagnies d’armement Airbus, IAI et Elbit pour qu’elles fournissent des vols de surveillance par drones pour la sécurité des frontières en Méditerranée.

L’utilisation de drones militaires israéliens pour appliquer les mortelles politiques anti-immigration de l’Europe est inacceptable.

C’est pourquoi je demande :

  • que l’AESM exclut les producteurs d’armes israéliens de l’appel d’offres pour ce contrat.
  • que l’AESM n’utilise les drones que pour des objectifs civils et non pour les mettre à la disposition de Frontex ou d’autres dans des vols de sécurisation des frontières.
  • que Frontex mette fin à ses contrats de surveillance par drones avec Airbus, IAI et Elbit.

Avec l’assurance de ma considération,

SIGNEZ ET PARTAGEZ LA PETITION ICI



Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Armement UE/Israël Crime de guerre Coopération sécuritaire

Rechercher par type de ressources
action


Articles associés

Campagne en cours


Dernières publications

26 avril 2021 Lettre à l’Union européenne sur les élections palestiniennes UE/Israël UE/Palestine Analyses politiques et géopolitiques

17 avril 2021 Infographie : les mineurs palestiniens détenus face à la violence des autorités israéliennes Enfance/jeunesse Prisonniers palestiniens

5 avril 2021 Prisonniers, les chiffres-clés 2020 Prisonniers palestiniens Détention administrative


> Toutes les publications