Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Subscribe to our mailing list

* indicates required

Lettre ouverte aux salariés de TripAdvisor

19 juillet 2019 - Amnesty International

Plus de 70 hébergements et activités touristiques proposés par TripAdvisor dans les colonies israéliennes illégales. Cela ne peut plus durer ! Nous envoyons une lettre ouverte aux salariés du géant du tourisme en ligne.



Rappelez-vous. Nous avons prouvé que TripAdvisor favorise la violation des droits des Palestiniens en présentant des hébergements ou des activités dans les colonies israéliennes illégales. Nous invitons, dans une lettre ouverte, les salariés de l’entreprise à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour empêcher TripAdvisor de tirer bénéfices de crimes de guerre.

La lettre ouverte a été envoyée au personnel de TripAdvisor au vu de la réaction de l’entreprise face à notre rapport. TripAdvisor semble, en effet, laisser entendre qu’il n’est pas de son ressort de faire cesser les activités faisant la promotion de lieux situés dans des colonies illégales, ni de supprimer toute autre annonce qui viole le droit international.

Lire aussi : Colonies israéliennes : Airbnb, TripAdvisor, Expedia et Booking.com impliqués

Tourisme et crimes de guerre

Nous avons indiqué que les colonies illégales avaient des effets dévastateurs sur les droits humains des Palestiniens. Depuis qu’Israël a commencé à occuper la Cisjordanie, des dizaines de milliers de logements ont été démolis et de nombreux Palestiniens ont été déplacés de force. Tout cela en violation manifeste du droit international.

La politique d’Israël qui consiste à installer ses citoyens sur des terres volées aux Palestiniens dans les territoires occupés constitue un crime de guerre. En promouvant le tourisme dans ces colonies illégales, TripAdvisor contribue à stimuler leur économie.

Nous exhortons toutes les personnes qui travaillent chez TripAdvisor à défendre les droits humains et à exiger avec nous que l’entreprise supprime toutes les annonces concernant des lieux qui se trouvent dans des colonies ou ont un lien avec des colonies des territoires palestiniens occupés.

Les crimes de guerre ne sont pas une attraction touristique.


- Sur le site d’Amnesty International

Visuel : Une mascotte de TripAdvisor © REUTERS/Axel Schmidt




Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Colonisation Entreprises et droits humains

Rechercher par type de ressources
article


Articles associés

Campagne en cours


Dernières publications

24 septembre 2020 Réponse mondiale à l’apartheid israélien : appel à l’AG de l’ONU de la part d’organisations de la société civile de Palestine et du monde entier Colonisation Nations unies Produits des colonies Droit international Diplomatie et droit international

23 septembre 2020 Crimes de guerre à Gaza : une société française visée par une enquête Bande de Gaza Entreprises et droits humains Politique française Armement Crime de guerre

22 septembre 2020 Israël-Emirats arabes unis : « Il y a de quoi s’interroger sur les réelles avancées que permet cet accord en trompe-l’œil » Promotion de la paix et de la non violence Analyses politiques et géopolitiques Politique française


> Toutes les publications