Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Subscribe to our mailing list

* indicates required

Les Palestiniens sont des êtres humains, pas des cibles

16 mai 2018 - Communiqué LDH

Rien ne peut justifier la mort d’au moins cinquante-cinq Palestiniens et les blessures infligées à plus de deux mille d’entre eux, dont il n’est même pas avéré qu’ils étaient en possession et usaient d’armes à feu. La Ligue des droits de l’Homme (LDH) considère que les autorités civiles d’Israël et les responsables de l’armée israélienne, qui définissent les conditions d’emploi des armes, et les soldats qui acceptent d’exécuter les ordres donnés portent l’entière responsabilité de ce qu’une enquête impartiale pourrait qualifier de crime de guerre.

Ce déferlement de violences commises à l’égard de manifestants désarmés n’est possible qu’en raison de l’impunité de leurs auteurs, consacrée par la législation israélienne et confortée par le soutien sans limite des Etats-Unis, et par l’inaction de l’Union européenne.

Au-delà des condamnations verbales qui ne manqueront pas d’avoir lieu, la LDH demande au gouvernement français d’adopter les mesures nécessaires pour marquer son refus de tels agissements.

Paris, le 14 mai 2018

Téléchargez le communiqué au format PDF


- Sur le site de la Ligue des droits de l’Homme


Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Bande de Gaza

Rechercher par type de ressources
communiqué


Articles associés

Campagne en cours


Dernières publications

16 septembre 2020 La menace d’expulsion du franco-palestinien Salah Hamouri Prisonniers palestiniens Jérusalem Liberté de circulation

16 septembre 2020 Le gouvernement israélien valide l’installation de 980 avant-postes de colonies à Hébron Colonisation Occupation/annexion

16 septembre 2020 Débat : « Israël - EAU - Bahreïn : un nouveau Proche-Orient ? » Diplomatie et droit international Analyses politiques et géopolitiques


> Toutes les publications