Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Subscribe to our mailing list

* indicates required

Le bateau des femmes « Zaytouna-Oliva » part pour Gaza – L’ « Amal – Hope » est prévu à sa suite

27 septembre 2016 - Communiqué de la Coalition pour la Flotille de la Liberté

27 septembre 2016

Messine, Italie : Ce matin, des femmes représentant 13 pays sur les cinq continents ont entamé leur voyage sur le Zaytouna-Oliva vers les côtes de Gaza, sous blocus depuis 2007. A bord, on trouve une lauréate du Prix Nobel, trois députées, une diplomate américaine médaillée, des journalistes, une athlète olympique et une femme médecin. On peut trouver ici la liste de ces femmes avec leurs parcours.

Lorsqu’on leur a demandé pourquoi elles faisaient ce voyage, ces femmes ont fait des réponses très variées. Maired Maguire, lauréate du Prix Nobel venue d’Irlande, remarque que « on dit que ‘le silence est d’or’, mais si on considère la condition des Palestiniens à Gaza, le silence du monde, spécialement en ce qui concerne les petits enfants, témoigne d’un manque de direction morale et éthique de la part de la communauté internationale. Pourquoi cela dure-t-il depuis si longtemps ? »

Pour deux des femmes, les luttes historiques pour les droits de l’Homme de leurs pays ont joué un rôle important dans leur décision de rejoindre le Bateau de Femmes pour Gaza. Leigh-Ann Naidoo, joueuse olympique de volley-ball venue d’Afrique du Sud, a la sensation que « les Sud Africains comprennent l’importance de la solidarité internationale dans le combat contre les régimes qui pratiquent la ségrégation ». Marama Davidson, députée Maori venue de Nouvelle Zélande, porte en elle un lien personnel fort avec les Palestiniennes de Gaza. « En tant que femme indigène moi-même, je veux me tenir aux côtés des femmes de Gaza et attirer l’attention sur la crise humanitaire qui perdure là-bas. »

Yudit Ilany, consultante au parlement d’Israël, ressent un poids plus lourd que ses compagnes de voyage. « En tant qu’Israélienne, je fais partie intégrante de la machine de l’occupation, même si j’y suis totalement opposée et si j’essaie de la combattre. »

L’Amal-Hope II a terminé ses derniers préparatifs pour prendre la mer et son départ de Messine est prévu pour bientôt. On pense que les deux bateaux devraient arriver à Gaza début octobre.


- Ship to Gaza


Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Bande de Gaza Femmes

Rechercher par type de ressources
communiqué


Articles associés

Campagne en cours


Dernières publications

21 septembre 2017 Table-ronde : La Palestine après Balfour campagne 2017 Histoire/analyse politique

21 septembre 2017 VIDEO : « Le démantèlement de l’apartheid israélien est le chemin vers la paix » par Richard Falk Analyses politiques et géopolitiques Diplomatie et droit international

21 septembre 2017 Salah Hamouri, détenu en Israël, se heurte au silence de la France Prisonniers palestiniens Détention administrative


> Toutes les publications