Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

« Le Printemps arabe et le conflit israélo-palestinien ».

8 novembre 2011

Le Comité de Vigilance pour une Paix Réelle au Proche-Orient (CVPR PO) organise le 19 novembre 2011, de 9 h à 18 h,
au Palais du Luxembourg à Paris, un colloque sur le thème « Le Printemps arabe et le conflit israélo-palestinien ».

- Pour l’inscription, obligatoire, prière de s’adresser au secrétariat du CVPR PO, chez Me Maurice Buttin, 54 rue des Entrepreneurs 75015 Paris, ou par courriel : "maurice.buttin@orange.fr <maurice.buttin@orange.fr> , en précisant votre adresse postale.

« LE PRINTEMPS ARABE ET LE CONFLIT ISRAELO-PALESTINIEN ».
Allocutions de bienvenue :
 Me Maurice BUTTIN, président du CVPR PO
 Mme la sénatrice Christiane DEMONTES.
 M. Hael AL FAHOUM, ambassadeur de Palestine en France.

 Développement des interventions :
" Les actuelles « révolutions arabes », qu’elles participent ou non d’un processus historique majeur parvenu à maturité, peuvent-elles contribuer, à court ou moyen terme, à une solution du conflit israélo-palestinien et à une « paix réelle au Proche-Orient » ?

Les cinq questions que nous avions posées, en juin dernier, en annonçant ce colloque nous paraissent encore pertinentes et appellent aujourd’hui des réponses, bien sûr encore très provisoires, mais précieuses et nuancées.

1 ) si les sociétés civiles arabes sont désormais en mesure d’exprimer leur solidarité avec le peuple palestinien, non seulement plus librement mais aussi avec assez de force pour peser sur la politique de leurs gouvernements ?

Intervenants :
 Moncef MERZOUKI (Élu député à l’Assemblée constituante tunisienne, président du Congrès pour la République)
 Ghaïss JASSER (Docteur es-lettres)
 Hala KODMANI (Journaliste, spécialiste des questions internationales).
 Sobhy GRESS (Conseiller d’entreprise, secrétaire général de Solidarité Copte France-Europe.

2) si le peuple palestinien, en Palestine, en Israël et dans la diaspora, s’est désormais doté, pour la défense de ses droits nationaux, d’une expression politique représentative et garante de son unité ?
Intervenants :
 Hassan BALAWI (Conseiller au ministère palestinien des Affaires étrangères )
 Bichara KHADER (Professeur - Directeur du Centre de recherche sur le monde arabe à l’Université catholique de Louvain, Belgique).

3) si, au sein de la société israélienne, et de la diaspora juive dans le monde, sont désormais mieux entendues les voix, aujourd’hui minoritaires, qui osent affirmer qu’une solution fondée sur le respect du droit international peut seule garantir la sécurité d’Israël et la paix dans la région ?

Intervenante :
 Esther BENBASSA (Sénatrice - chercheur et universitaire)

4) si en Occident comme au Proche/Moyen-Orient, les médias et les opinions publiques prennent désormais plus clairement conscience de la nature avant tout politique du conflit israélo-palestinien et de la solution qu’il exige ?

Intervenant :
 Richard LABEVIERE (Journaliste, licencié en 2008 de RFI pour ses positions en faveur des Palestiniens)

5) si, au sein de la « communauté internationale », sont en train de s’établir de nouveaux rapports de forces, capables d’imposer un règlement juste et pacifique de ce conflit Intervenants :

 Monique CERISIER Ben GUIGA (Ancienne sénatrice - Présidente de Français du Monde, ADFE)
 Pierre LAFRANCE (Ambassadeur de France)

À partir des éléments de réponse que l’actualité leur permettra alors d’apporter à ces cinq questions, les personnalités invitées tenteront d’évaluer lucidement si les « printemps arabes » auront accru les chances du peuple palestinien d’obtenir enfin justice.

Une table ronde permettra aux intervenants de répondre aux questions posées par les participants au colloque, par écrit, au cours de la journée

Conclusion de la journée : Stéphane HESSEL (Ambassadeur de France)



Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Campagne en cours


Dernières publications

1er juin 2022 Rony Brauman : « Face à Israël, l’invasion, la dépossession, l’annexion des territoires palestiniens ne conduisent pas à des sanctions » Colonisation

31 mai 2022 Infos Palestine n°72

30 mai 2022 « Il faut refuser la fiction d’un Israël démocratique cohabitant avec un Israël occupant » Apartheid


> Toutes les publications