Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

La France veut imposer à Israël un label distinctif pour les produits issus des colonies situées en Palestine

26 avril 2013 - Jeanne Dussueil - Challenge

Avec 12 ministres de l’Union européenne, la France demande que les produits fabriqués dans les colonies israéliennes soient étiquetés comme tels. Ils estiment que les consommateurs européens sont « trompés ».

« Fabriqué en Israël » ou « Fabriqué en Cisjordanie ». Ce sont, pour l’heure, les mentions qui apparaissent sur les emballages des légumes, des fruits frais, du vin, de l’huile d’olive, des dattes et autres denrées produites dans les colonies juives implantées dans les territoires palestiniens. Mais cet étiquetage fait débat au sein de l’Union européenne.

13 pays sur 27, dont la France, ont adressé une lettre dans laquelle ils demandent que soit spécifié que le produit vient d’une colonie israëlienne. La missive est adressée à Catherine Ashton, la Haute Représentante de l’UE aux Affaires étrangères, qui défend ce projet à Bruxelles.

Par la voix du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, la France s’est associée à cette lettre pour appuyer les démarches de Catherine Ashton. Les douze autres pays signataires sont la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, d’Autriche, l’Espagne, le Danemark, Malte, le Luxembourg, la Belgique, le Portugal, la Finlande, l’Irlande et la Slovénie.

« Trompés par de fausses informations »

Ils demandent que « les consommateurs ne soient pas trompés par de fausses informations et d’être en cohérence avec une politique constante de l’UE concernant les colonies israéliennes dans les territoires palestiniens occupés », rapporte le site d’information musulman SaphirNews qui publie un extrait. « Nous sommes prêts à vous aider à faire avancer cette importante tâche », écrivent encore les treize ministres.

A terme, le consommateur devrait savoir si le produit vient d’un agriculteur palestinien, un agriculteur israélien ou un colon. En 2012, la Grande-Bretagne est la première à légiférer pour imposer ce nouvel étiquetage. Les Pays-Bas ont également élaboré des directives en ce sens, mais ont dû reculer face à la « réaction violente d’Israël » , indique l’association France Palestine Solidarité. Reste à la Haute représentante Catherine Ashton à faire adopter ces directives et ce nouveau règlement par l’ensemble de membres de l’Union européenne.


http://www.challenges.fr/europe/201...


Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Produits des colonies


Articles associés

Campagne en cours


L’agenda

Dernières publications

18 avril 2024 Hôpital Al-Shifa, ventes militaires françaises et demande de cessez-le-feu Analyses politiques et géopolitiques Colonisation Eau Bande de Gaza Développement UE/Israël Politique française Jérusalem Autorité palestinienne Nations unies Torture et mauvais traitements Agriculture Etat de Palestine Droit international Solidarité internationale Enfance/jeunesse Histoire/analyse politique Santé Prisonniers palestiniens Vallée du Jourdain Destructions Aide internationale La question palestinienne en France Société (Palestine/Israël) Occupation/annexion Hamas Société civile Crime de guerre UE/Palestine Liberté d’expression Armement Violence des colons Climat/environnement Apartheid Guerre

11 avril 2024 « La France doit interdire le commerce avec les colonies israéliennes » Produits des colonies Droit international Colonisation

8 avril 2024 Offre de stage - assistant.e recherche et communication


> Toutes les publications