Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Subscribe to our mailing list

* indicates required

Jérusalem : les liaisons dangereuses d’Anne Hidalgo

9 novembre 2016 - Communiqué de l’AFPS

Après le lamentable épisode de Tel-Aviv sur Seine où la mairie de Paris avait tenté de blanchir l’image d’Israël et d’en promouvoir le tourisme un an tout juste après les massacres de Gaza, après les amalgames scandaleux entre la campagne internationale BDS et l’antisémitisme, voilà que la mairie de Paris s’en prend aux décisions de l’Unesco, s’octroyant un rôle de censeur de cet organe des Nations Unies.

Contestant les votes de la France, elle travestit délibérément le contenu de ces décisions et se fait avec complaisance la propagandiste d’une campagne directement orchestrée depuis le bureau du Premier ministre israélien pour transformer l’occupant en victime.

L’AFPS dénonce cette pitoyable opération, dans laquelle Anne Hidalgo et une partie de son équipe ont pris le relais du projet de vœu défendu au départ par Nathalie Kosciusko-Morizet et Claude Goasguen.

L’adoption du vœu finalement déposé témoigne d’une influence démesurée de la machine de propagande israélienne et s’apparente à un déni de réalité de la part d’élu-e-s qui ne peuvent pas ignorer les crimes et les provocations commis par l’occupation israélienne à Jérusalem.

Le Bureau national de l’AFPS


- AFPS


Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Jérusalem Organisations internationales Diplomatie et droit international Société française Politique française

Rechercher par type de ressources
communiqué


Articles associés

Campagne en cours


Dernières publications

22 novembre 2017 Appel urgent de l’observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme Défenseur des droits de l’Homme

21 novembre 2017 COLLOQUE/ Palestine : l’occupation nuit-elle gravement à la santé ? Bande de Gaza Développement Jérusalem Santé campagne 2017 Liberté de circulation Occupation Diplomatie et droit international

20 novembre 2017 Wesam Ahmad : « les entreprises privées ont une responsabilité dans les territoires occupés » Entreprises et colonies Produits des colonies Droit international Nations unies


> Toutes les publications