Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Subscribe to our mailing list

* indicates required

Il est temps de mettre fin à l’impunité

8 juillet 2016 - Rapport d’Amnesty International

« Depuis la fin du conflit, seuls trois soldats israéliens ont été inculpés d’infractions pénales, pour des faits de pillage et pour avoir fait obstacle au bon déroulement d’une enquête judiciaire. » Deux ans après l’attaque israélienne contre la bande de Gaza, Amnesty International sort un rapport constatant l’impunité à l’égard des crimes de guerre commis.



Télécharger le rapport.

Durant 50 jours d’offensive, les forces israéliennes ont causé des destructions massives et fait de nombreuses victimes dans la bande de Gaza, tuant près de 1 500 civils, dont plus de 500 enfants.

Le nouveau rapport que nous publions sur ces faits présente des entretiens avec des proches de victimes de la guerre, expose les lacunes des investigations menées par les autorités militaires israéliennes et revient sur plusieurs attaques ayant clairement pris pour cibles des civils, en violation du droit international humanitaire.

« Je n’arrive pas à comprendre comment un crime qui s’est produit devant les caméras, pour lequel le monde entier a été témoin du massacre brutal de garçons qui jouaient sur la plage, peut passer comme cela, sans que l’on oblige les criminels à rendre des comptes. »
Sobhi Bakr, membre de la famille de quatre garçons tués lors d’une frappe aérienne israélienne le 16 juillet 2014.

Des 2 côtés, une impunité totale

En Israël, des condamnations pour des délits mineurs

Les seules poursuites résultant des enquêtes menées par l’armée israélienne ont été engagées à l’encontre de trois soldats pour des infractions relativement mineures – faits de pillage et obstruction au bon déroulement d’une enquête. Dans le même temps, des crimes plus graves, dont certains pourraient constituer des crimes de guerre, sont restés impunis.

Côté palestinien, le Hamas ne mène aucune enquête

Côté palestinien, aucune enquête digne de ce nom n’a été menée sur les violations des droits humains, notamment les crimes de guerre, imputables au Hamas et aux groupes armés palestiniens. Les groupes armés ont effectué des milliers de tirs de mortiers et de roquettes non guidées en direction de zones civiles en Israël, tuant six civils. Les forces du Hamas ont attaqué et exécuté sommairement des Palestiniens considérés comme des ennemis.

Il est temps de mettre fin à l’impunité

Israël doit reformer ses mécanismes d’enquête, notamment en veillant à ce que tout organe d’enquête soit indépendant de ceux qui ont mis en œuvre, dirigé ou conseillé des attaques israéliennes. Par ailleurs, le Gouvernement palestinien de « consensus national » doit mener des enquêtes indépendantes sur les crimes de guerre commis par les Palestiniens durant la guerre de 2014.

Lire aussi Gaza : crimes de guerre commis par Israël à Rafah


- Amnesty International France

Documents à télécharger - Il est temps de mettre fin à l’impunité
Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Bande de Gaza Crime de guerre Hamas

Rechercher par type de ressources
rapports


Articles associés

Campagne en cours


Dernières publications

16 novembre 2017 Lettre de Salah Hamouri Prisonniers palestiniens Détention administrative

13 novembre 2017 Gentilly : 8 heures de solidarité avec la Palestine Solidarité internationale Bande de Gaza Réfugiés palestiniens

11 novembre 2017 VIDEO : B’Tselem, une ONG israélienne pour la justice en Palestine campagne 2017 Défenseur des droits de l’Homme Société civile Société israélienne/refuzniks


> Toutes les publications