Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Subscribe to our mailing list

* indicates required

Courrier à l’ordre des médecins français

23 mai 2017

Après plus d’un mois de grève de la faim pour les quelques 1000 prisonniers palestiniens, les autorités israéliennes envisagent de pratiquer l’alimentation forcée sur les détenus, notamment en faisant venir des médecins étrangers en Israël.



Monsieur le Président du Conseil de l’Ordre,

Vous savez sans doute qu’en Palestine occupée, des centaines de prisonniers
ont lancé un mouvement massif de grève de la faim le 17 avril 2017, pour
protester contre leurs conditions de détention. Ils ont présenté leurs
revendications aux services pénitentiaires israéliens qui refusent de les
entendre.

A ce jour, 23 mai, ils en sont donc à leur 37e jour de grève, ne se
sustentant que d’eau et de sel.

Comme vous le savez, c’est une période très critique pour leur santé. Les
grévistes sont très amaigris, épuisés, ne tiennent plus debout pour la
plupart et nombre d’entre eux viennent d’être transférés dans de hôpitaux « 
de terrain » près des trois prisons où ils ont été regroupés.

Les autorités israéliennes menacent de recourir à l’alimentation forcée,
reconnue comme une forme de torture par les Nations unies. Vos collègues de
l’Association médicale israélienne refusent de s’y prêter par déontologie,
principe éthique et respect du droit international. Le gouvernement de M.
Netanyahou a alors décidé de recourir à des médecins étrangers.

Nous nous permettons de vous en informer, si vous ne l’êtes déjà, et de vous
demander, selon les mêmes principes qui animent vos collègues israéliens, de
mettre en garde et de dissuader les praticiens français qui seraient prêts à
accepter cette pratique illégale. Les médecins israéliens se comportent en
gens d’honneur, il serait vraiment regrettable qu’il en aille différemment
en France.

Merci de l’attention que vous porterez à cette demande.

Veuillez accepter, Monsieur le Président, mes très sincères salutations,

Claude Léostic
Présidente de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine

lire la réponse de Jean-Marie Faroudja, Président de la Section Ethique et Déontologie


Documents à télécharger - Sans titre
Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Grève de la faim

Rechercher par type de ressources
courrier


Articles associés

Campagne en cours


Dernières publications

6 juillet 2020 URGENT / Agissez pour la libération de Salah Hamouri Prisonniers palestiniens Détention administrative Politique française Liberté d’expression

2 juillet 2020 La Plateforme des ONG françaises pour la Palestine salue la décision de la Cour européenne des droits de l’Homme sur l’appel au boycott des produits israéliens Liberté d’expression Solidarité internationale Politique française La question palestinienne en France

2 juillet 2020 « Nous appelons à des sanctions internationales immédiates en cas d’annexion du tiers de la Cisjordanie par Israël » Occupation/annexion Politique française Analyses politiques et géopolitiques Droit international


> Toutes les publications