Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Subscribe to our mailing list

* indicates required

Attaque du siège des Comités de travaux pour la santé palestiniens (HWC)

17 octobre 2019 - Courrier au ministre des Affaires étrangères

Paris, le 14 octobre 2019

Monsieur le Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères,

Le vendredi 11 octobre 2019, la Direction Générale des Comités de travaux pour la santé palestiniens (Health Work Committees-HWC) a rapporté dans un communiqué une attaque de son siège à Al-Bireh, en Cisjordanie occupée, par une douzaine de soldats israéliens.

Les soldats ont enfoncé les portes, pénétrant par effraction dans l’immeuble où des civils vivent également. Ils sont ressortis des bureaux de l’association palestinienne près d’une heure plus tard. Les personnes sur place ont observé des signes de vandalisme, de destruction et de fouilles dans l’ensemble des locaux.

Le HWC dénonce ce raid qui a mis en danger la vie des habitants alentours et « appelle les institutions médiatiques, de droits de l’Homme et de santé - au niveau national et international – à exposer les pratiques israéliennes contre la population palestinienne et ses institutions diverses ».

Cette attaque viole le droit à la santé et les principes de protection des structures médicales dans un territoire sous occupation (IVe Convention de Genève).

Elle est également le fait d’une stratégie d’obstruction et de répression systématique des acteurs de la société civile palestinienne, en contravention avec de nombreuses normes internationales y compris la Déclaration des Nations unies sur les défenseurs des droits de l’homme et la société civile et le Pacte international relatif aux Droits Civils et Politiques (PIDCP).

Nous demandons au gouvernement français :
-  de dénoncer publiquement cette attaque ainsi que l’ensemble des mesures prises par Israël à l’encontre des organisations de la société civile palestinienne ;
-  d’apporter son soutien au HWC, en envoyant par exemple une représentation consulaire sur le lieu de l’attaque.

Nous lui demandons également de remplir ses obligations internationales en tant qu’Etat tiers et rappeler aux autorités israéliennes leurs obligations en matière de respect des droits de l’Homme et de droit international humanitaire. En cas de non-respect continu, la France droit prendre des contre-mesures prévues à cet effet par le droit international et pouvant aller du rappel d’un ambassadeur à des sanctions économiques.

En comptant que vous donnerez suite à notre requête, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, l’assurance de notre profonde considération.

M. François Leroux, Président de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine

Lire la réponse du Ministre des Affaires étrangères français


Visuel : locaux de HWC à Beit Sahour, Cisjordanie occupée © HWC



Documents à télécharger - Sans titre
Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Santé Droit international

Rechercher par type de ressources
courrier


Articles associés

Campagne en cours


Dernières publications

24 septembre 2020 Réponse mondiale à l’apartheid israélien : appel à l’AG de l’ONU de la part d’organisations de la société civile de Palestine et du monde entier Colonisation Nations unies Produits des colonies Droit international Diplomatie et droit international

23 septembre 2020 Crimes de guerre à Gaza : une société française visée par une enquête Bande de Gaza Entreprises et droits humains Politique française Armement Crime de guerre

22 septembre 2020 Israël-Emirats arabes unis : « Il y a de quoi s’interroger sur les réelles avancées que permet cet accord en trompe-l’œil » Promotion de la paix et de la non violence Analyses politiques et géopolitiques Politique française


> Toutes les publications