Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Subscribe to our mailing list

* indicates required

Appel pour la libération de Khalida Jarrar

5 décembre 2017

7 personnes de la région de Pau ont passé une semaine en Palestine du 12 au 19 novembre, hébergées par des habitants tous originaires de Emwas (Emmaüs) dans la vallée de Latrun, village palestinien vidé de ses habitants le 6 juin 1967 et ensuite détruit et rasé. Elles relaient ici l’appel du mari de Khalida Jarrar, Défenseure des droits de l’Homme et députée palestinienne, en détention administrative depuis près de 5 mois.



"Nos amis connaissent bien la famille de Khalida Jarrar et nous leur avions demandé si nous pourrions les rencontrer, alors qu’elle croupit dans sa prison, en détention administrative. Nous avons été reçus par Ghassan, le mari de Khalida, et Suha, sa fille. Ce fut une très belle rencontre. Ils nous ont raconté l’arrestation dans la nuit du 1er au 2 juillet où l’occupant, s’il a été à peu près correct avec Khalida, a été très brutal avec Suha et Ghassan enfermé sous bonne garde dans une pièce de la maison.
Khalida Jarrar est députée, mais comme d’autres députés, elle n’a pas bénéficié de son immunité de parlementaire, l’occupant israélien n’en n’a jamais respecté les codes. D’autre part, elle a été enlevée dans sa maison à Ramallah qui est en zone A d’après les accords d’Oslo et où les militaires israéliens n’ont pas le droit d’entrer. Nous savons qu’ils ne respectent aucun accord.
Elle a été arrêtée donc le 2 juillet et le renouvellement de sa détention administrative va intervenir dans les jours qui viennent. Nous avons demandé à Ghassan ce que nous pouvions faire pour eux et nous avons filmé sa réponse.

English version

Nous devons répercuter partout son appel par tous les moyens possibles, en France, en Europe et partout où nous pourrons. Khalida ne doit pas faire un jour de prison de plus.

Valérie Revel, représentante des mairies de Lescar et Billère dans le cadre d’un projet de coopération décentralisée,
Germain Sarhy, responsable du village Emmaüs Lescar-Pau,
Vincent, membre du village Emmaüs,
Dominique Gautier, AFPS et réalisateur,
Moncef Chahed, AFPS, interprète arabe-français
Pierre Goaër, qui a réalisé les prises de vue, interprète français-anglais
Yves Goaër, AFPS



Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Prisonniers palestiniens Détention administrative Défenseur.e des droits de l’Homme

Rechercher par type de ressources
vidéo


Articles associés

Campagne en cours


Dernières publications

12 décembre 2017 Santé et occupation en Palestine : Projections-débats à Lyon et Marseille Santé Bande de Gaza Violence des colons Occupation

12 décembre 2017 Action / Non à la publicité mensongère du KKL Colonisation Destructions d’infrastructures Destructions de maisons

7 décembre 2017 Jérusalem - L’image fallacieuse des États-Unis « parrain du processus de paix » au Proche-Orient vient de voler en éclats Jérusalem Etat de Palestine


> Toutes les publications