Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Subscribe to our mailing list

* indicates required

Protégez le travail en faveur des droits humains, agissez pour Laith

25 mai 2020 - Action Twitter d’Amnesty International

Notre ami et collègue, qui œuvre à la protection des droits humains en Israël et dans les territoires palestiniens occupés, est sous le coup d’une cruelle interdiction de voyager.



AGISSEZ DÈS MAINTENANT ET DEMANDEZ À ISRAËL DE LEVER L’INTERDICTION DE CIRCULER LIBREMENT IMPOSÉE À LAITH

Rejoignez la campagne sur Twitter ou retweetez ici :

Voilà pourquoi Laith a besoin de votre aide

Depuis qu’il a rejoint le bureau régional d’Amnesty International à Jérusalem en 2017, notre ami et collègue Laith a pris d’immenses risques pour protéger les droits d’autres personnes.

En 2019, nous avons découvert qu’Israël interdisait à Laith de se rendre à l’étranger pour des « raisons de sécurité » inconnues. Nous pensons qu’Israël le sanctionne ainsi pour son travail en faveur des droits humains. Le cas de Laith illustre une situation plus générale marquée par les attaques contre les défenseur·e·s des droits humains en Israël et dans les territoires palestiniens occupés. Cette affaire envoie également un message inquiétant qui traduit l’intolérance croissante d’Israël pour les voix critiques.

Pour les Palestiniens et Palestiniennes qui vivent dans les territoires palestiniens occupés, une interdiction de circuler librement signifie être pris au piège indéfiniment, sans aucun moyen de partir.

Laith a passé une année difficile. Sa mère a appris en 2019 qu’elle avait un cancer et a dû être soignée dans un hôpital proche. Toutefois, Laith s’est vu refuser un permis humanitaire et n’a pas pu être à ses côtés pendant son traitement. Sa mère est malheureusement décédée sans que Laith puisse se rendre à son chevet. Il espère qu’avec le soutien de personnes comme vous, il pourra de nouveau se déplacer et défendre les droits d’autres personnes.

Laith est un défenseur des droits humains courageux, qui consacre son temps et ses efforts à soutenir celles et ceux qui ont besoin de lui. Aujourd’hui, il a besoin de nous. Nous espérons qu’en exerçant une pression suffisante, nous pourrons obtenir des autorités israéliennes qu’elles lèvent cette interdiction arbitraire avant une audience devant un tribunal prévue le 31 mai. Nous n’avons pas beaucoup de temps, et chaque action compte.

Même si ma liberté est réduite, cela m’encourage plus que jamais à protéger les droits humains. Avec votre aide, je sais que je pourrai continuer. Merci.


Laith


Laith, crédit Amnesty International


- Sur le site d’Amnesty International

Visuel : crédit Amnesty International




Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Liberté de circulation Liberté d’expression Criminalisation

Rechercher par type de ressources
action


Articles associés

Campagne en cours


Dernières publications

2 juillet 2020 La Plateforme des ONG françaises pour la Palestine salue la décision de la Cour européenne des droits de l’Homme sur l’appel au boycott des produits israéliens Liberté d’expression Solidarité internationale Politique française La question palestinienne en France

2 juillet 2020 « Nous appelons à des sanctions internationales immédiates en cas d’annexion du tiers de la Cisjordanie par Israël » Occupation/annexion Politique française Analyses politiques et géopolitiques Droit international

1er juillet 2020 Il faut renoncer au projet d’« annexion » illégal, qui favorise la « loi de la jungle » Occupation/annexion Colonisation Droit international Cour Pénale Internationale


> Toutes les publications