Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Subscribe to our mailing list

* indicates required

LETTRE OUVERTE AUX MAIRES DES GRANDES VILLES : ATTENTION, UNE INVITATION PEUT EN CACHER UNE AUTRE !

1er mars 2021 - Union juive française pour la Paix

Vous allez probablement recevoir, ou avez déjà reçu, une invitation adressée aux maires du monde entier à un sommet numérique mondial contre l’antisémitisme organisé par la municipalité de Francfort et prévu le 16 mars prochain.

Ce sommet est annoncé dans cet article du 18 février 2021 du journal israélien The Jerusalem Post.
Nous attirons votre attention sur le caractère extrêmement biaisé des propositions qui vous sont faites et dont le but n’est pas de combattre réellement l’antisémitisme.

L’article indique notamment que Les tables rondes devraient couvrir diverses questions, notamment l’éducation et la définition de travail de l’antisémitisme de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA) et précise à la fin que le maire de Francfort est considéré comme l’un des plus fervents partisans politiques d’Israël en Allemagne.

En tant qu’association juive mobilisée contre tous les racismes, qu’il s’agisse de l’antisémitisme, de l’islamophobie, de la négrophobie, des racismes anti rroms, anti asiatique ou de tout autre racisme, nous sommes vigilants quant au contenu des appels aux mobilisations contre l’antisémitisme, et c’est pourquoi nous tenons à vous informer et vous interpeller concernant l’objectif réel de cette invitation.

Si cet objectif était de lutter efficacement contre l’antisémitisme, il ne s’appuierait pas sur l’initiative d’un maire ouvertement ami du régime israélien. Vous n’ignorez pas en effet que ce régime, ouvertement colonial et d’apartheid, n’est pas un modèle de lutte antiraciste. Il a instauré un suprématisme juif de la Méditerranée au Jourdain, excluant et persécutant la population autochtone palestinienne. Il s’allie à des régimes et des courants antisémites : en Hongrie, en Pologne, dans le sillage de politiciens racistes tels que Trump ou Bolsonaro, etc

Concrètement, ce sommet mondial des maires contre l’antisémitisme va vous demander de rallier la fameuse définition de l’IHRA assortie de ses exemples qui permettent aux maires d’entraver des initiatives incluant des acteurs résolument opposés au régime israélien

Voici par exemple un communiqué de la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme :

Communiqué de la CNCDH : « En multipliant les occurrences à l’Etat d’Israël, l’IHRA propose une vision biaisée de l’antisémitisme contemporain. »

La CNCDH (COMMISSION NATIONALE CONSULTATIVE DES DROITS DE L’HOMME) invite les députés à ne pas adopter la définition proposée par l’IHRA qui, loin d’être « opérationnelle », soulève plus de …
Lire la suite

Cette définition de l’IHRA est une machine de guerre destinée à chercher à protéger un Etat qui bafoue constamment le droit international et les droits humains universels. Elle est combattue dans de nombreux pays, notamment par de nombreuses associations et personnes juives qui refusent d’être assimilé.e.s à un Etat colonial et d’apartheid.

Nous savons que certain.e.s maires se déterminent en fonction d’alliances ou de calculs électoraux ou suite à des analyses erronées de l’état de l’opinion publique. Nous faisons appel à votre lucidité politique et morale pour refuser de telles compromissions.

Souhaitant que vous réagissiez à cet appel et disponibles pour en discuter avec vous ou vous communiquer toute information complémentaire, nous vous adressons, Madame ou Monsieur, nos sincères salutations.

La coordination nationale de l’UJFP, le 23 février 2021


- Sur le site de l’UJFP


Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Liberté d’expression Criminalisation

Rechercher par type de ressources
courrier


Articles associés

Campagne en cours


Dernières publications

21 juillet 2021 L’AFPS à l’université d’été des mouvements sociaux et des solidarités / Nantes 2021 Education

12 juillet 2021 Hommage à Suha Jarrar Défenseur.e des droits de l’Homme

12 juillet 2021 Liberté pour Khalida Jarrar ! Prisonniers palestiniens


> Toutes les publications