Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Hommages à Mandela : la Palestine pleure un grand défenseur de la cause palestinienne

7 décembre 2013 - RFI


Dans les territoires palestiniens, hier, vendredi 6 décembre était une journée de deuil. Le président palestinien Mahmoud Abbas a salué « un symbole de la libération de l’occupation pour tous les peuples aspirant à la liberté ». Marwan Barghouti, célèbre leader palestinien emprisonné en Israël, a écrit une lettre depuis sa cellule où il s’adresse à Nelson Mandela : « Notre liberté semble possible parce que vous avez obtenu la vôtre ». Les liens entre l’ANC, le parti au pouvoir en Afrique du Sud, et l’OLP en Palestine ont toujours été très forts.

Avec notre correspondante à Jérusalem, Murielle Paradon

« Notre liberté demeurera incomplète sans la liberté des Palestiniens ». Cette phrase, c’est Nelson Mandela qui l’a prononcée en 1997. Deux ans après, en 1999, il se rend à Gaza et appelle les Palestiniens à ne pas se décourager pour fonder leur futur Etat. Yasser Arafat est là. Les deux hommes s’apprécient comme deux vieux camarades de lutte.

L’OLP (Organisation de libération de la Palestine) de Yasser Arafat a toujours soutenu l’ANC (Congrès national africain) de Nelson Mandela, depuis le départ. Deux organisations qui combattent pour la libération de leur peuple. C’est donc tout naturellement que Nelson Mandela défend tout au long de sa vie la cause palestinienne.

Il appelle à la libération des territoires occupés, mais demande aussi à ses amis palestiniens de reconnaître le droit à Israël d’exister, même si les relations avec l’Etat hébreu ne sont pas bonnes, Israël ayant soutenu ouvertement le régime de l’apartheid.

Les Palestiniens sont donc en deuil mais l’un de leurs leaders, emprisonné en Israël, Marwan Barghouti – surnommé « le Mandela palestinien » – lance ce message depuis sa cellule : « L’apartheid ne l’a pas emporté en Afrique du Sud, il ne l’emportera pas en Palestine ».


http://www.rfi.fr/afrique/20131207-...

photo : Un portrait de Nelson Mandela sur des fils barbelés lors d’une action contre la colonisation israélienne, près de Ramallah, le 6 décembre 2013. REUTERS/Mohamad Torokman




Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Campagne en cours


Dernières publications

30 novembre 2022 Proposition de stage - Assistant·e ECSI

15 novembre 2022 Le groupe Carrefour complice et acteur de la colonisation israélienne Entreprises et droits humains Colonisation

29 septembre 2022 Déclaration concernant le rapport sur la modération des réseaux sociaux par Meta sur la Palestine et Israël


> Toutes les publications