Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Subscribe to our mailing list

* indicates required

Tournée en France d’Esti Micenmacher de l’ONG israélienne Who Profits

20 novembre 2013 - Plateforme des ONG françaises pour la Palestine

JPEG

Esti Micenmacher et Who Profits

Esti Micenmacher est une militante israélienne anticolonialiste et membre du conseil d’administration de Who Profits. Ce projet, créée en Israël en 2006 par la Coalition des Femmes pour la Paix fournit un travail de recherche sur les entreprises israéliennes et internationales impliquées dans l’occupation et la colonisation de la Palestine. 500 entreprises sont répertoriées sur son site Internet whoprofits.org. Sur ces 500 entreprises, 236 fabriquent des produits dans des colonies. Who Profits est reconnu internationalement pour son expertise dans l’économie des colonies israéliennes.

Le programme

- Besançon le 20/11 : salle Battant, 48 rue Battant à 20h
- Nancy le 21/11 : au Conseil Général de Meurthe-et-Moselle
48, Esplanade Jacques Baudot à Nancy à 20h
- Lyon le 22/11 : bourse du Travail de Lyon, salle des Congrès 1°étage à 19h30
- Marseille le 25/11 : salle Dugommier, 12 bvd Dugommier à 19h
- Perpignan le 26/11 : au Casal, centre culturel catalan de Perpignan à 20h30
- Montpellier le 27/11 : Espace Martin Luther King, 27 boulevard Louis Blanc, arrêt Tram : Corum

Des exemples du travail de Who Profits

Who Profits est notamment l’auteur de deux rapports, sur la compagnie israélienne Ahava, qui fabrique des produits cosmétiques dans une colonie de Cisjordanie, vendus avec la mention « Made in Israel » et l’entreprise Soda Stream, qui fabrique des machines à gazéifier l’eau à domicile dans une colonie près de Jérusalem :

- Ahava fabrique depuis 1988 des produits cosmétiques à base de minéraux en provenance de la Mer morte. Elle exporte 40% de sa production dans 25 pays et notamment en France par la chaine de magasins Séphora avec la mention « Made in Israel ». Ces produits sont toutefois fabriqués dans la colonie de Mitzpe Shalem dans la vallée du Jourdain. Deux colonies, Mitzpe Shalem et Kalia, sont actionnaires majoritaires de l’entreprise qui dégage un bénéfice annuel de 142 millions de dollars.

Soda Stream est une entreprise israélienne spécialisée dans les machines à gazéification à domicile. Elle exporte 65% de sa production, dans 43 pays, principalement en Europe et aux Etats-Unis. Ses produits sont vendus avec la fausse étiquette « Made In Israel », pourtant son unité de production principale est située à Mishor Adumim, la zone industrielle de la colonie de Maale Adumim. Le chiffre annuel de Soda Stream (en 2009) est estimé à 140 millions de dollars. Soda Stream promeut une image d’entreprise « socialement responsable ». Who profits a pourtant montré que les travailleurs palestiniens employés par l’entreprise travaillaient dans des conditions critiques, sans respect de leurs droits et pour de bas salaires.

La Campagne « Colonisation israélienne illégale, Palestine en danger »

Quels objectifs ?

Les colonies israéliennes installées dans les Territoires palestiniens depuis 1967 sont illégales au regard du droit international. De nombreuses déclarations européennes et françaises répètent le caractère illégal de ces colonies. Pourtant, les colonies bénéficient des relations économiques entre l’Union européenne et Israël. Il est impossible de savoir si un produit étiqueté « Made in Israel » a été fabriqué ou non dans une colonie.



Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Campagne en cours


Dernières publications

18 septembre 2017 Il y a 35 ans, le massacre de Sabra et Chatila au Liban Réfugiés palestiniens

15 septembre 2017 L’appel du ciel : transcender les frontières de l’occupation Occupation Enfance/jeunesse

14 septembre 2017 Mobilisation pour la libération de Salah Hamouri Prisonniers palestiniens


> Toutes les publications