Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Subscribe to our mailing list

* indicates required

Pour l’arrêt de la guerre à Gaza !

6 août 2014 - communiqué de MAN - 4 août 2014

Depuis le 8 juillet c’est une véritable guerre qui se déroule à Gaza. Le MAN se joint à la souffrance des familles des 1654 victimes palestiniennes décédées et des 66 victimes israéliennes décédées décomptées à ce jour.
Le MAN condamne sévèrement l’intervention aérienne et terrestre de l’armée israélienne et n’apporte pas son soutien à la lutte armée menée par le Hamas. Ces opérations militaires, avec une disproportion flagrante des forces en présence, retardent d’autant plus la solution politique de ce conflit qui passera par le respect du droit international, la fin de l’occupation israélienne, et la co-existence pacifique du peuple israélien et du peuple palestinien. Cette exacerbation de la violence attise la peur et la haine de part et d’autre, en Israël, en Palestine ainsi qu’en France et dans de nombreux pays.
Si les États-Unis sont de loin le premier pays fournisseur d’armes à Israël, la France, 5e exportateur mondial, a délivré des autorisations d’exportation à Israël pour un montant de plus de 200 millions d’euros, selon le 15e rapport de l’Union européenne sur les autorisations d’exportation d’armes publié en janvier 2014 et concernant l’année 2012. Le gouvernement français doit suspendre immédiatement tout transfert d’armes vers Israël. Le MAN s’est opposé en juin 2014 à la tenue à Paris d’Eurosatory, le salon de l’armement où de nombreuses puissances dont Israël sont venues faire leur marché de la mort
Le MAN continue de soutenir la campagne BDS (Boycott, Désinvestissements, Sanctions) afin de faire des pressions économiques sur l’Etat d’Israël pour le contraindre à respecter le droit international. Le MAN poursuit son soutien à la résistance non-violente menée par des partenaires palestiniens à Beit omar, dans la vallée du Jourdain et dans de nombreux villages de la Cisjordanie, notamment à Bil’in depuis la construction du mur en 2005. Dans ce contexte de militarisation, avec l’envoi de 16 000 réservistes supplémentaires, et d’instrumentalisation de la haine, le MAN souligne le courage des Israéliens qui se désolidarisent de leur gouvernement et dénoncent cette opération militaire sur Gaza, qui constitue un crime de guerre.
Enfin, nous invitons tous les citoyens à élever leur voix pour s’indigner de manière non-violente contre un tel acharnement et pour rechercher une solution juste et durable au conflit.
Les conséquences dramatiques de ce conflit armé ne nous font pas oublier la souffrance des populations civiles des autres conflits de cette région : en Syrie, en Irak, en Libye...

Source : http://nonviolence.fr/spip.php?article878



Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Bande de Gaza Promotion de la paix et de la non violence Coopération sécuritaire Occupation Diplomatie et droit international


Articles associés

Campagne en cours


Dernières publications

21 novembre 2017 COLLOQUE/ Palestine : l’occupation nuit-elle gravement à la santé ? Bande de Gaza Développement Jérusalem Santé campagne 2017 Liberté de circulation Occupation Diplomatie et droit international

20 novembre 2017 Wesam Ahmad : « les entreprises privées ont une responsabilité dans les territoires occupés » Entreprises et colonies Produits des colonies Droit international Nations unies

20 novembre 2017 Colloque « Israël-Palestine : que la France s’engage » Histoire/analyse politique Analyses politiques et géopolitiques


> Toutes les publications