Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Subscribe to our mailing list

* indicates required

Manifestations en Cisjordanie – dernières évolutions

11 septembre 2012 - Plateforme Palestine

Aujourd’hui Salam Fayyad, premier ministre et ministre des finances, a tenu une conférence de presse suite aux manifestations qui ont lieu en Cisjordanie depuis 6 jours (Naplouse, Bethléem, Hébron et Ramallah où 250 personnes ont manifesté aujourd’hui dans le calme) : la TVA est plafonnée à 15% (à partir d’octobre prochain), le prix des carburants baisse, la moitié des salaires des fonctionnaires sera payé demain, l’autre moitié dans la semaine. Enfin des coupes dans les budgets des ministères de l’AP ont été annoncées sauf Education, Affaires sociales et Santé. L’Autorité palestinienne vit une crise fiscale sans précédent notamment en raison du non-versement de l’aide promise par les donateurs, en particulier les Etats-Unis et les pays arabes.

Au-delà des critiques envers l’Autorité palestinienne, les Accords de Paris, le volet économique des accords d’Oslo sont aussi visés. Ces accords de Paris, aussi appelés « union douanière », conclus en 1994 entre l’Autorité palestinienne et Israël gèrent tous les aspects économiques des relations israélo-palestiniennes et instaurent une dépendance de l’économie palestinienne à celle d’Israël. Les accords de Paris empêchent l’Autorité palestinienne de gérer son propre commerce extérieur. La TVA palestinienne est ainsi indexé sur la TVA israélienne (17%). Conséquence de cette indexation, à la suite de l’augmentation des prix en Israël, le litre d’essence en Palestine est passé en deux mois, de 6 à 8 shekels (d’1,18 à 1,57 euros). Ces accords prévoient par ailleurs la rétrocession par Israël des taxes qu’il perçoit pour le compte de l’Autorité palestinienne, moyen de pression souvent utilisé par Israël. L’Autorité palestinienne a demandé la renégociation de ces accords à Israël, qui a refusé. Le gouvernement israélien a appelé l’UE et les USA à débloquer des fonds pour éviter la faillite de l’AP.

Chiffres :
- Salaire moyen dans la bande de Gaza en 2011 : 227 euros par mois
- Salaire moyen en Cisjordanie en 2010 : 462 euros par mois
- Le taux de chômage à Gaza est au second semestre 2010 de 45,2% (l’un des plus élevés au monde), en Cisjordanie, il est de 32,5%
- Depuis 1967, 90 à 95% des importations palestiniennes proviennent d’Israël
- Israël verse à l’Autorité palestinienne 50 millions de dollars par mois correspondant au remboursement des droits de douane et de TVA prélevés sur les produits destinés aux Palestiniens qui transitent par les ports et aéroports israéliens
- En 2012, l’aide de l’UE devrait atteindre 300 millions d’euros
http://plateforme-palestine.org/-Palestine-les-chiffres-clefs,182-

Pour une analyse complète du système économique palestinien, lire « Intégration inégale, de-development et économie-casino » de Julien Salingue (Doctorant en science politique à l’Université Paris 8 et enseignant à l’Université d’Auvergne)
http://plateforme-palestine.org/Integration-inegale-de-development,3379



Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Autorité palestinienne Aide internationale


Articles associés

Campagne en cours


Dernières publications

21 septembre 2017 Table-ronde : La Palestine après Balfour campagne 2017 Histoire/analyse politique

21 septembre 2017 VIDEO : « Le démantèlement de l’apartheid israélien est le chemin vers la paix » par Richard Falk Analyses politiques et géopolitiques Diplomatie et droit international

21 septembre 2017 Salah Hamouri, détenu en Israël, se heurte au silence de la France Prisonniers palestiniens Détention administrative


> Toutes les publications