Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Subscribe to our mailing list

* indicates required

Le point sur la situation à Gaza - le 15/11 à 19h45

15 novembre 2012

Le bilan des attaques israéliennes est de 15 morts palestiniens dont deux enfants, un avait 11 mois et était le fils d’un caméraman de la BBC. 200 roquettes ont été tirées depuis l’assassinat hier d’Ahmad Jabari, chef militaire du Hamas. Une centaine d’« objectifs » ont été visés par l’aviation israélienne. Une opération terrestre semble se rapprocher après la mobilisation de 30 000 réservistes israéliens.

- En Palestine, Mahmoud Abbas s’est déclaré à la télévision suisse contre toute action militaire quelle qu’elle soit. « Nous sommes contre le fait de tuer des civils israéliens et palestiniens, avait-il ajouté. Il semble que la situation soit devenue hors de contrôle ». La campagne BDS a publié un communiqué appelant à « mettre fin au massacre ».

- Hier soir la France a appelé les parties « à s’abstenir de toute escalade de la violence, dont les populations civiles israélienne et palestinienne paieraient immanquablement le prix ». Pour William Hague, le ministre des Affaires étrangères britanniques : « le Hamas porte la responsabilité de la crise actuelle ». C’est aussi le cas de la Bulgarie. Du côté de la Ligue arabe, une réunion est prévue ce vendredi. Vladimir Poutine a lui appelé Benjamin Nethanyahu à éviter « l’escalade » de la violence.
Oxfam International a appelé à l’arrêt de l’escalade militaire dans la bande de Gaza et en Israël.

- En Israël, une manifestation a été organisée aujourd’hui par le parti communiste. Globalement, l’attaque israélienne ne fait l’unanimité en Israël, du moins dans les médias, voir le quotidien Yediot Aharonot(classé à droite) qui écrit : « Il n’y a jamais eu, il n’y a pas et il n’y aura pas de solution militaire pour sortir du conflit de la bande de Gaza ». Haaretz va dans le même sens
L’ONG israélienne B’tselema appelé Israël à apprendre les leçons de l’attaque de 2008. Pour Physicians for Human Rights-Israel, il ne faut pas que l’armée israélienne attaque Gaza dont les conséquences seraient tragiques pour les civils.

En France, la mobilisation prend l’ampleur, voir ici pour la liste des manifestations partout en France. A Paris le rassemblement aura lieu ce samedi à 15h, place de la Bastille.
Le CBSP lance un appel à la solidarité. La Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien appelle à ne pas laisser « Israël commettre un nouveau crime contre l’humanité dans la Bande de Gaza ! ». Le NPA s’est aussi exprimé.
Le Monde a publié un éditorial s’adressant notamment à François Hollande : « La nouvelle escalade ne surprendra que les aveugles – ou les responsables disposés à l’être, qui plaidaient encore ces jours-ci, tel François Hollande à l’occasion de la visite à Paris du premier ministre, Benyamin Nétanyahou, le 31 octobre, pour la reprise sans conditions d’un chimérique dialogue israélo-palestinien ». Alain Gresh est enfin l’auteur d’une très bonne analyse, rétrospective et globale, sur la situation.



Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Bande de Gaza


Articles associés

Campagne en cours


Dernières publications

21 novembre 2017 COLLOQUE/ Palestine : l’occupation nuit-elle gravement à la santé ? Bande de Gaza Développement Jérusalem Santé campagne 2017 Liberté de circulation Occupation Diplomatie et droit international

20 novembre 2017 Wesam Ahmad : « les entreprises privées ont une responsabilité dans les territoires occupés » Entreprises et colonies Produits des colonies Droit international Nations unies

20 novembre 2017 Colloque « Israël-Palestine : que la France s’engage » Histoire/analyse politique Analyses politiques et géopolitiques


> Toutes les publications