Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Subscribe to our mailing list

* indicates required

L’agriculture équitable palestinienne contre l’occupation israélienne

13 juin 2014 - REMY PIGAGLIO pour La Croix le mardi 10 juin 2014.

Dans le cadre de ses activités de commerce équitable en Palestine, Artisan du Monde travaille avec le PARC (Palestinian Agricultural Relief Committees) et des agriculteurs dans la vallée du Jourdain

L’association palestinienne Parc aide les agriculteurs palestiniens à certifier leurs produits. Un moyen pour eux de résister au strict contrôle militaire israélien et à la concurrence des produits israéliens subventionnés.

Muhammad Abou Qattam, un producteur de dattes palestinien, vit dans la vallée du Jourdain, une zone sous contrôle direct de l’armée israélienne. Les barrages y sont omniprésents et la colonisation juive bat son plein. « Il est très difficile d’avoir une activité agricole, notamment parce que les Israéliens nous interdisent de creuser pour trouver de l’eau, explique Muhammad Abou Qattam. Seule solution pour nous : collecter l’eau de pluie ou acheter l’eau aux Israéliens à prix d’or… » Devant ces difficultés, il aurait pu aller travailler dans une colonie. « Pour des raisons politiques, je ne voulais pas, raconte-t-il. J’ai alors entendu parler du commerce équitable. » En collaboration avec l’association Parc, Muhammad Abou Qattam vend désormais des dattes équitables et bio, commercialisées dans le réseau des boutiques Artisans du monde. " cette certification est très importante pur un agriculteur palestinien, explique Shadi Mahmoud, de l’association Parc. Ces paysans ne font pas le poids face à une agriculture israélienne
ultra-subventionnée. En vendant des produits bio et équitables, ils gagnent en visibilité sur le marché international, peuvent vendre à un prix plus élevé et ainsi résister à la concurrence israélienne. » L’association, fondée en 1983 par des agronomes, soutient aussi les agriculteurs en formant a de nouvelles techniques d’irrigation, en sensibilisant sur les questions environnementales ou encore en offrant des solutions de micro finance. « Nous sommes une ONG de développement, explique Shadi Mahmoud Nous aidons les agriculteurs palestiniens, mais délivrons aussi un message politique », en défendant notamment l’étiquetage des produits issus des colonies.

www.parc.ps et www.artisansdumonde.org


Images à télécharger - Sans titre
Documents à télécharger - Extrait du journal La croix
Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Produits des colonies


Articles associés

Campagne en cours


Dernières publications

21 novembre 2017 COLLOQUE/ Palestine : l’occupation nuit-elle gravement à la santé ? Bande de Gaza Développement Jérusalem Santé campagne 2017 Liberté de circulation Occupation Diplomatie et droit international

20 novembre 2017 Wesam Ahmad : « les entreprises privées ont une responsabilité dans les territoires occupés » Entreprises et colonies Produits des colonies Droit international Nations unies

20 novembre 2017 Colloque « Israël-Palestine : que la France s’engage » Histoire/analyse politique Analyses politiques et géopolitiques


> Toutes les publications