Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Subscribe to our mailing list

* indicates required

Habiter un bord de monde, un camp de Réfugiés palestiniens

1er août 2016

Le collectif La Forge a mis en œuvre ce questionnement pour présenter, représenter la vie des Réfugiés palestiniens, pour prendre part à leur vie, et produire des œuvres issues des échanges tissés ensemble. Des échanges nourris par des transmissions de savoirs, de moyens d'expression, pour des regards croisés sur la vie quotidienne, ici (en France) et là-bas (en Palestine).

Cette démarche, active, collaborative, itérative, laisse advenir la vie, les choses, dans la durée.

Le lieu qui s'est imposé, ici, est l'Agglomération creilloise où les jumelages entre villes et camps de réfugiés sont nés (en 1989 à Montataire), se sont développés. Toutes les villes de l'Agglomération sont jumelées : Creil avec Qadoura, Montataire avec Dheisheh, Nogent sur Oise avec Aïda (en Cisjordanie) et Villers saint Paul avec Al Maghazi (bande de Gaza).
Actuellement, cette démarche est initié à partir de Creil, avec le Centre social et culturel Georges Brassens, le Lycée Jules Uhry, un collège, une école élémentaire… en liens avec le camp de Qadoura (situé dans Ramallah), son Centre social de la Jeunesse, son Association de Femmes…

Les acteurs sont les habitants du camp de Qadoura avec ceux de Creil, la ville jumelée, et plus particulièrement avec les femmes et les jeunes.
Avec les auteurs du collectif La Forge, Christophe Baticle, sociologue, Valérie Debure et Alex Jordan, graphistes de Nous Travaillons Ensemble, Olivia Gay, photographe, Denis Lachaud, écrivain, Eric Larrayadieu, photographe, Marie Claude Quignon, plasticienne et François Mairey, pratiques sociales et coordination, rejoints par la réalisatrice Valérie Mochi Uttscheid.
Avec leurs correspondants, collaborateurs palestiniens, vivant ici, Lulwa, les Refugees of rap… et en Palestine, Ala'a, Ayad, Jehan, Omar, Najma...
Avec les associations Creil-Palestine-Solidarité, l'AJPF, (Association pour le jumelage des camps de réfugiés palestiniens avec des villes françaises) et La Plateforme Palestine.

Des actions (productives) à venir :
- Des résidences à Qadoura, des « regards croisés », avec échanges par Skype, des ateliers cinéma, écriture, arts plastiques, une exposition d'arts graphiques et plastiques...
- « La place des Réfugiés Palestiniens » avec l'historienne Sandrine Mansour, l'AJPF, la Plateforme Palestine : un travail sur leurs représentations dans les médias, les manuels scolaires… avec un ensemble, exposition-publication-rencontre pour mettre en avant la place des Réfugiés Palestiniens, généralement mis sous le tapis.
- un Groupe de travail des comités de jumelages pour élaborer le « Printemps palestinien » (manifestation culturelle qui aura lieu les 1 et 2 avril 2017 à la Faïencerie de CrelI)



Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Réfugiés palestiniens

Rechercher par type de ressources
action


Articles associés

Campagne en cours


Dernières publications

16 novembre 2017 Lettre de Salah Hamouri Prisonniers palestiniens Détention administrative

13 novembre 2017 Gentilly : 8 heures de solidarité avec la Palestine Solidarité internationale Bande de Gaza Réfugiés palestiniens

11 novembre 2017 VIDEO : B’Tselem, une ONG israélienne pour la justice en Palestine campagne 2017 Défenseur des droits de l’Homme Société civile Société israélienne/refuzniks


> Toutes les publications