Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Subscribe to our mailing list

* indicates required

Destructions de bâtiments et infrastructures

13 septembre 2016

La destruction de biens mobiliers ou immobiliers par une puissance occupante est interdite par l’article 53 de la IVe Convention de Genève.

Depuis 1967, plus de 48 500 structures palestiniennes ont été démolies en Cisjordanie et à Gaza. A la mi-novembre, on compte déjà 450 démolitions pour l’année 2015.

L’année 2014 a été particulièrement destructrice avec l’attaque israélienne sur Gaza : 18 000 structures ont été détruites, déplaçant plus de 500 000 personnes. Aujourd’hui, seul 326 logements ont été reconstruits sur les 11 000 détruits totalement. En dehors des maisons, 128 entreprises et ateliers ont été détruits, ainsi que 17 hôpitaux et 250 écoles endommagées.

Consultez les chiffres-clés sur Gaza.


Hormis les destructions causées par les attaques militaires, la cause la plus répandue de démolition de maisons est l’absence de permis de construction (parfois presque impossible à se procurer).
En Cisjordanie (sans inclure Jérusalem-Est), 125 unités de logement ont été démolies en 2015, déplaçant 496 personnes.
En 2016 les démolitions se sont accélérées et amplifiées : entre janvier à fin août 2016, déjà 234 logements ont été détruits, laissant 1010 personnes sans abris.
La vallée du Jourdain et les collines du Sud d’Hébron sont particulièrement touchées (voir les chiffres-clés sur la vallée du Jourdain).

A Jérusalem-Est, les démolitions dues à l’absence de permis sont également fréquentes : 47 maisons ont été détruites en 2015 et 44 les 8 premiers mois de 2016.
A cause des restrictions dans l’obtention de permis de construire (un Palestinien de Jérusalem doit attendre de 5 à 10 ans sinon plus pour en obtenir), 20 000 maisons ont été construites sans permis et sont menacées de destruction.


De 2011 à 2013, l’Administration civile israélienne a détruit 205 infrastructures d’eau palestiniennes (citernes, camion-citerne, puits…).
Voir l’infographie sur les destructions d’infrastructures liées à l’eau, et les chiffres-clefs sur l’eau.


Les autorités israéliennes cherchent à pousser les communautés palestiniennes de zone C en zone A ou B, tout comme elles cherchent à expulser les communautés bédouines palestiniennes d’Israël. Les infrastructures des Bédouins du village d’Al-Araqib dans le Néguev ont été démolies plus de 100 fois depuis 2010.


L’armée israélienne a récemment repris les démolitions pour raisons punitives en zone A et B, une pratique qu’elle avait pourtant abandonnée en 2005. En 2015, cette mesure a causé la destruction de 11 maisons, laissant 85 personnes sans-abris.
En 2016, les destructions se sont intensifiées avec déjà 21 maisons démolies entraînant 144 personnes sans logement en zone A et B.


Par ailleurs, les destructions touchent également les infrastructures et projets financés par l’Union européenne. De janvier à mars 2016, le nombre de destructions de ces projets est déjà de 165 contre une moyenne mensuelle de 50 en 2015. Depuis 2001, le montant de l’aide internationale (projets humanitaires et de développement) gaspillé à cause de ces destructions est estimé à 65 millions d’euros.

Sources :
ACRI (The Association for Civil Rights in Israel)
AIDA (Association of International Development Agencies)
B’Tselem
Comité international de la Croix Rouge
Electronicintifada.net
EWASH (Emergency Water Sanitation and Hygiene in the occupied Palestinian territory)
Icahd (The Israeli Committee Against House Demolitions)
OCHA (Office for the Coordination of Humanitarian Affairs)
OHCHR (Office of the High Commissioner for Human Rights)


Documents à télécharger - Chiffres-clés Destructions 2013 - Chiffres-clés Destructions 2014 - Chiffres-clés Destructions 2015 - Chiffres-clés Destruction 2016
Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Destructions d’infrastructures Colonisation Destructions de maisons Transferts forcés

Rechercher par type de ressources
chiffres-clés


Articles associés

Campagne en cours


Dernières publications

16 novembre 2017 Lettre de Salah Hamouri Prisonniers palestiniens Détention administrative

13 novembre 2017 Gentilly : 8 heures de solidarité avec la Palestine Solidarité internationale Bande de Gaza Réfugiés palestiniens

11 novembre 2017 VIDEO : B’Tselem, une ONG israélienne pour la justice en Palestine campagne 2017 Défenseur des droits de l’Homme Société civile Société israélienne/refuzniks


> Toutes les publications