Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Subscribe to our mailing list

* indicates required

Des crimes qui en disent long

3 mars 2014 - Communiqué de l’AFPS - lundi 3 mars 2014

L’assassinat délibéré le 27 février de Moataz Washaha, 24 ans, militant du FPLP, dans sa maison de Birzeit sur­vient deux jours après la mort de Jihad Abdul Rahman Attawil, 47 ans, battu et aspergé de gaz lacry­mo­gènes dans sa cellule. Deux crimes révol­tants qui en disent long sur le sen­timent d’impunité des forces d’occupation israé­liennes. Ils s’inscrivent en fait tota­lement dans la logique poli­tique mise en œuvre par Neta­nyahou : réprimer féro­cement toute résis­tance dans le but de museler le peuple palestinien.

C’est pré­ci­sément ce que vient de mettre en évi­dence le rapport d’Amnesty inter­na­tional pré­senté par Philip Luther, directeur du pro­gramme Moyen-​​Orient et Afrique du Nord d’Amnesty Inter­na­tional : « La fré­quence et la per­sis­tance du recours à la force arbi­traire et abusive contre des mani­fes­tants paci­fiques en Cis­jor­danie par les soldats et les poli­ciers israé­liens – ainsi que l’impunité dont ils béné­fi­cient – laissent à penser qu’il s’agit là d’une politique. ».

Le Conseil des Droits de l’Homme des Nations unies et les Chefs de mis­sions de l’UE à Jéru­salem avaient déjà fait des consta­ta­tions simi­laires. A la vio­lence de l’armée vient s’ajouter la vio­lence des colons qui agissent éga­lement en toute impunité.

C’est ce qu’on constate toutes les semaines, de Nabi Saleh à Kafr Qaddoum, et dans toutes les mani­fes­ta­tions de la résis­tance popu­laire. Et cela va de pair avec l’extrême vio­lence des évic­tions et des­truc­tions de maisons à Jéru­salem ou d’habitations et ins­tal­la­tions dans la vallée du Jourdain.

Face à la réalité et à la cohé­rence d’une poli­tique, qui vise à rien moins que faire plier tout un peuple pour imposer sa domi­nation, combien de temps le gou­ver­nement français pourra-​​t-​​il continuer comme si de rien n’était, en se bornant à accom­pagner le déve­lop­pement de ses coopé­ra­tions et ses rela­tions « ami­cales » avec Israël de condam­na­tions ponc­tuelles sans effet ?

En faut-​​il plus dans l’abjection pour qu’enfin soit posée la question des sanctions ?

Le Bureau national

Source : http://www.france-palestine.org/Des-crimes-qui-en-disent-long



Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Campagne en cours


Dernières publications

20 octobre 2017 VIDEO : Israël, une radicalisation décomplexée Analyses politiques et géopolitiques Société (Palestine/Israel) Promotion de la paix et de la non violence

19 octobre 2017 L’étiquetage des produits des colonies israéliennes : une mission impossible ? Produits des colonies

19 octobre 2017 Table-ronde « Activités des entreprises et produits dans les colonies israéliennes » Colonisation Produits des colonies Entreprises et colonies


> Toutes les publications