Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Subscribe to our mailing list

* indicates required

ARCHEOLOGIE

24 mars 2011
  • 20. L’externalisation de projets archéologiques auprès d’organisations de colons constitue un exemple clair de l’implication du gouvernement dans les activités de colonisation dans le Bassin Historique. L’utilisation de l’archéologie en tant qu’outil politico-idéologique dans la zone de Wadi Hilweh, immédiatement au sud du mont du Temple/Haram Al-Sharif (souvent appelée la zone de « la Cité de David »), constitue une source croissante de préoccupation. Selon les récits historiques, la Jérusalem biblique a trouvé ses origines dans cette zone il y a environ 3 000 ans et l’endroit a fait l’objet de nombreuses fouilles archéologiques tout au long du siècle dernier.
  • 21. La gestion des différents sites archéologiques à Wadi Hilweh/Cité de David est désormais largement confiée à une ONG juive proche des colons dénommée El’ad. Au fil des années, cette organisation a réussi à obtenir des financement de plus en plus importants pour ses projets archéologiques. L’organisation a signé un partenariat avec l’Autorité des Antiquités Israéliennes, qui est payé directement par El’ad pour réaliser physiquement les fouilles, sans aucune implication palestinienne ou surveillance internationale. Par ailleurs, El’ad, avec le soutien de la municipalité de Jérusalem, a réussi à obtenir un contrat avec l’Autorité israélienne de l’environnement et des parcs pour la gestion d’un parc archéologique pour touristes à Wadi Hilweh/ Cité de David. Par conséquent, en plus des fouilles, c’est également la présentation de l’archéologie de l’ancienne Jérusalem qui a été externalisée à El’ad.
  • 22. Il en a résulté une forte monopolisation du récit historique, qui exploite les connotations judéo-israéliennes de la région et effectivement prive les Arabes/ musulmans du droit de prétendre à des liens historico-archéologiques avec ce même endroit. Le but principal d’une telle approche préprogrammée dans la présentation de preuves archéologiques dans cette zone semblerait relever d’un effort concerté qui vise à se servir de l’archéologie pour renforcer les prétentions à une continuité historique juive à Jérusalem, et ainsi créer une justification historique pour l’établissement de Jérusalem en tant que capitale éternelle et indivisible d’Israël.


Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Jérusalem


Articles associés

Campagne en cours


Dernières publications

5 août 2020 Hagai El-Ad : « C’est comme pour George Floyd. Nous avons le genou sur le cou des Palestiniens » Occupation/annexion Société (Palestine/Israël) Israéliens anticolonialistes

30 juillet 2020 Alors que resurgit le coronavirus, Israël doit libérer tous les enfants palestiniens détenus Enfance/jeunesse Prisonniers palestiniens Santé

29 juillet 2020 Les associations de la société civile palestinienne saluent le rapport du Rapporteur spécial portant sur la politique israélienne de punitions collectives Droit international Diplomatie et droit international Nations unies Impunité


> Toutes les publications