Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Subscribe to our mailing list

* indicates required

54e jour de grève de la faim et un contexte difficile pour les prisonniers.

20 juin 2014 - fiche contexte - mardi 17 juin 2014

Mardi 17 juin, les prisonniers palestiniens entamaient leur 54e jour de grève de la faim, pour la liberté et contre la détention administrative, dans l’indifférence générale de la communauté internationale.

En effet après l’envoi le 1er juin d’une lettre à Catherine Ashton, la chef de la diplomatie de l’Union européenne, par le Ministère palestinien des Prisonniers ainsi que des organisations de défense des droits de l’Homme, lui demandant en urgence son intervention en faveur des prisonniers, rien n’a été fait.

Pendant ce temps, tandis que le ministre des prisonniers palestiniens dénonce l’inactivité de la communauté internationale, l’armée israélienne continue sa campagne d’arrestations massive.
En effet depuis la disparition de trois jeunes Israéliens entre Bethléem et Hébron, l’armée israélienne a investi tout le territoire occupé de Cisjordanie et lancé une vaste opération d’arrestations.

La Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine propose dans une fiche-contexte ci-dessous des éléments de contexte afin d’avoir une meilleure compréhension de la situation des prisonniers palestiniens ainsi qu’un focus sur l’actualité et ses conséquences.

Pour en savoir plus : Visitez le site Internet de l’association Addameer : http://www.addameer.org/


Documents à télécharger - Grève de la faim - Fiche contexte - 17 juin 2014
Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Prisonniers palestiniens Détention administrative

Rechercher par type de ressources
fiche-contexte


Articles associés

Campagne en cours


Dernières publications

18 septembre 2018 Rapport : « Cartographier la ségrégation » Colonisation Occupation

18 septembre 2018 Antisionisme, antisémitisme, un amalgame funeste Criminalisation Liberté d’expression Israéliens anticolonialistes

13 septembre 2018 25 ans après Oslo, les rapatriés palestiniens entre joie du retour et désenchantement Diplomatie et droit international Promotion de la paix et de la non violence


> Toutes les publications