Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Voeux de la Plateforme, actualité à Gaza et à l’ONU, bombardements au Yémen et au Liban

19 janvier 2024 - Palestine : les clefs pour comprendre - Édition du 19/01/2024

Cet article est issu de notre Lettre d’Info Palestine du 19 janvier 2024. Cliquez ici pour recevoir la Lettre d’Info Palestine dès sa parution.

NB : des informations contradictoires ou fausses circulent parfois sur les réseaux sociaux et dans les médias. Veillez à vérifier vos sources, photographies et chiffres. La Plateforme des ONG françaises pour la Palestine n’est pas responsable des propos tenus indépendamment d’elle sur les réseaux sociaux et dans les médias.



"En ce début d’année, les mots peinent à décrire la situation actuelle de la bande de Gaza. Plus de 23 000 morts dont 70 % de femmes et enfants, 7000 disparus, une situation humanitaire catastrophique. Depuis les massacres du 7 octobre commis par des groupes arméss palestiniens dont le Hamas, qui ont fait 1200 morts en Israël, un déluge de feu s’abat sur la population de la bande de Gaza, en violation flagrante du droit international humanitaire. Près de 2 millions de personnes ont été déplacées par l’armée israélienne, et doivent souvent vivre dans des conditions désastreuses. L’eau potable est devenue rare, le spectre de la famine menace la population, les structures de soins sont à l’agonie, et chaque Palestinien de la bande de Gaza vit en permanence dans la crainte des bombardements indiscriminés. En Cisjordanie, plus de 310 Palestiniens ont été tués, dont 80 enfants.

Face à cette situation, la Plateforme des ONG françaises conserve la même boussole : le droit international. [...] En 2024, la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine continuera ce travail. Les axes de travail sont nombreux : interdire le commerce avec les colonies israéliennes en application des Conventions de Genève, lutter contre la délégitimation de la solidarité avec la population palestinienne, soutenir l’enquête de la Cour pénale internationale initiée en 2021. [...]

L’année 2023 fut marquée par le chaos, la mort et l’impunité. Face à l’inaction de la communauté internationale, il est de notre responsabilité d’œuvrer pour qu’en 2024 la situation de la population palestinienne ne soit plus une longue litanie d’injustices. Sans justice, la paix sera impossible."

Retrouvez ici la version complète des vœux de François Leroux, président de la Plateforme Palestine, pour l’année 2024.

 
Le bilan au 19 janvier

  • GAZA : 24 620 tués, 61 830 blessés, 1,9 million déplacés (85% de la population)
  • ISRAËL : 1 200 tués, 5 431 blessés
  • CISJORDANIE / JÉRUSALEM-EST : 355 tués (90 enfants), 404 attaques de colons
  • LIBAN : 190 tués (au moins 22 civils), 82 012 déplacés

Sources : ONU / OCHA / AFP

 
En direct :

 
Le récap de l’actualité

 
Justice internationale

Les 11 et 12 janvier 2024, l’Afrique du Sud puis Israël ont été entendus par la Cour Internationale de Justice dans le cadre de sa saisie par l’Afrique du Sud, qui accuse l’État israélien de génocide dans la guerre menée à Gaza depuis le 7 octobre. Quelques pistes d’analyse.

Pour suivre point par point les plaidoiries des 11 et 12 janvier, retrouvez les réactions et analyses du juriste international Johann Soufi dans ces « fils » de tweets.

 
Culture

  • Le film « Bye Bye Tibériade » sort en salles le 21 février 2024. « L’actrice Hiam Abbass raconte à sa fille, la réalisatrice Lina Soualem, l’histoire de son exil de Palestine. Un voyage mémoriel émouvant sur les terres de sa jeunesse, où se dessine l’esprit de résistance d’une lignée de femmes marquées par une histoire collective douloureuse. »

 
Pour aller plus loin

  • (Pétition) Gaza, le dernier espoir : « Aux chefs d’État et de gouvernement : Nous, citoyens et citoyennes venus de toute la planète, nous sommes horrifiés par la violence à laquelle est confronté le peuple palestinien et profondément préoccupés par les accusations de génocide émanant d’États et d’experts de l’ONU. Nous vous demandons de déposer d’urgence une déclaration d’intervention en soutien à l’instance déposée par l’Afrique du Sud devant la Cour internationale de justice, y compris les mesures provisoires visant à mettre fin à la guerre. Cela pourrait contribuer à sauver des dizaines de milliers de vies et à mettre un terme à cette violence. »
  • Parution du Cahier n°9 du REF « Résistances palestiniennes » : « Dans le brouhaha des crises, des guerres et des informations mondiales, la Palestine continue de vivre une situation invivable et alarmante. La Palestine est oubliée. A l’heure où l’extrême droite en Israël est au pouvoir, où 2023 s’annonce être une des années les plus meurtrières, le REF – Réseau Euromed France souhaite proposer avec ce cahier un regard nouveau sur les résistances en Palestine, par les sociétés civiles palestiniennes. » (Extrait de L’avant propos, Claire De Sousa Reis)

 
Du côté des membres



Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par type de ressources
Lettre d’information

Campagne en cours


L’agenda

Dernières publications

4 avril 2024 Infos Palestine n°75

12 mars 2024 Stop à l’accord d’association UE-Israël UE/Israël

11 mars 2024 Gaza : famine, trêve, médias français La question palestinienne en France Torture et mauvais traitements Cour Pénale Internationale Histoire/analyse politique Société (Palestine/Israël) Solidarité internationale Analyses politiques et géopolitiques Défenseur.e des droits de l’Homme Réfugiés palestiniens Liberté d’expression Autorité palestinienne Produits des colonies Droit international Aide internationale Occupation/annexion Violence des colons Politique française Hamas Jérusalem UE/Israël Colonisation Destructions Apartheid Bande de Gaza


> Toutes les publications