Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Subscribe to our mailing list

* indicates required

Libérez les grévistes de la faim en danger de mort

20 septembre 2016 - Courrier conjoint

La Plateforme Palestine et plusieurs organisations israéliennes et palestiniennes lancent un appel urgent à la Haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères Federica Mogherini, pour libérer trois détenus administratifs palestiniens en grève de la faim.



Le 19 septembre 2016

Madame la Haute Représentante,

Nos organisations de droits de l’Homme sollicitent une intervention urgente de votre part pour libérer trois détenus administratifs palestiniens en grève de la faim qui sont en danger de mort imminent :
-  Malik al Qaadi, 19 ans, retenu en détention administrative depuis mai 2016 et en grève de la faim depuis 67 jours. Selon les médecins de l’hôpital Wolfson, il lui reste seulement quelques jours à vivre.
-  Mohammad et Mahmoud Balboul, deux frères arrêtés en juin 2016 et placés en détention administrative. Mohammad a 25 ans et effectuait un master en psychologie. Il est à son 77e jour de grève de la faim et a perdu plus de 30 kilos. Mahmoud est un dentiste de 23 ans et est en grève de la faim depuis 89 jours. Il risque actuellement la défaillance de plusieurs de ses organes.

Les trois, comme les autres détenus administratifs palestiniens, sont retenus sans inculpation ni procès, sur la base de preuves secrètes. En réaction, ils ont débuté une grève de la faim, une forme non-violente de contestation et souvent un ultime recours pour attirer l’attention sur les politiques de détention arbitraires et abusives d’Israël. Les autorités israéliennes et leur pratique de la détention administrative sont donc responsables de l’état critique de M. al Qaadi et des frères Balboul.

Jusqu’à récemment, Israël attendait le dernier moment pour négocier un accord avec les grévistes de la faim et mettre fin à leur détention. Cela a été le cas de Bilal Kayed, Khader Adnan, Mohamad al Qeeq et Mohammad Alan. Ce scénario est intervenu malgré les déclarations répétées des autorités israéliennes selon lesquelles les détenus sont « trop dangereux » pour être libérés, et donc dans une logique qui pousserait les détenus vers la mort. C’est cette logique qui semble prévaloir actuellement puisque les trois grévistes de la faim sont dans une situation critique et risquent la mort à tout moment.

Si la détention administrative est autorisée par la Quatrième Convention de Genève, elle doit être utilisée au cas par cas, sans quelconque discrimination. Israël a cependant fait usage de la détention administrative de manière systématique contre des dizaines de milliers de Palestiniens et retient actuellement 700 détenus administratifs. La détention administrative est utilisée par Israël comme une forme de punition collective et – en ciblant les membres du Conseil législatif palestinien – comme un moyen de remise en cause de la politique interne palestinienne. La détérioration de l’état de santé de M. al Qaadi intervient au moment de la décision-clé de la Cour suprême israélienne de légaliser l’alimentation forcée. Une telle décision souligne à quel point les considérations politiques d’Israël prennent le pas sur les besoins médicaux et humanitaires.

Nous, organisations signataires, vous demandons, en tant que Haute Représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, de faire preuve du leadership nécessaire pour :
-  exprimer publiquement votre préoccupation concernant les grévistes de la faim et informer les autorités israéliennes que les grèves de la faim sont une forme de contestation légitime qui ne devrait pas faire l’objet de mesures punitives ;
-  exprimer publiquement votre préoccupation concernant l’utilisation continue et systématique de la détention administrative par Israël et demander la libération des grévistes de la faim.

Organisations signataires : Al Haq, Adalah – The Legal Center for Arab Minority Rights in Israel, Addameer Prisoner Support and Human Rights Association, Amnesty International Israel, Plateforme Palestine, Physicians for Human Rights-Israel (PHRI), Coalition of Women for Peace


- PHR Israel


Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Grève de la faim Prisonniers palestiniens Détention administrative Alimentation forcée

Rechercher par type de ressources
courrier


Articles associés

Campagne en cours


Dernières publications

24 mars 2017 « 2017 : un Etat palestinien maintenant ! » Etat de Palestine Colonisation

21 mars 2017 Vidéo : colonies, la domination par l’architecture campagne 2017 Colonisation Occupation

21 mars 2017 Appel à souscription pour le livre DVD « Gens de Gaza » Bande de Gaza


> Toutes les publications