Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Demandez aux autorités israéliennes de mettre immédiatement fin à l’isolement des enfants palestiniens emprisonnés !

10 mars 2021

Les autorités israéliennes emprisonnent régulièrement des enfants palestiniens en les isolant pour ensuite les interroger, une pratique qui relève de la torture ou d’un traitement cruel, inhumain ou dégradant, comme l’a décrit l’association Defense for Children International – Palestine (DCIP).

Rejoignez-nous pour inciter les Etats-Unis, le Canada et le Royaume-Uni à demander à ce que les autorités israéliennes mettent immédiatement fin à la pratique consistant à utiliser l’isolement pour des enfants palestiniens emprisonnés, que ce soit en détention provisoire, pour les interroger, ou comme forme de punition. Cette interdiction doit être ancrée dans la loi.

Sur une période de quatre ans, entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2019, DCIP a documenté 108 cas où des enfants palestiniens emprisonnés par l’armée israélienne ont été maintenus à l’isolement pour deux jours ou plus au moment de leur interrogatoire. Tous étaient des garçons âgés de 14 à 17 ans. Les enfants étaient isolés en moyenne pendant 14 jours et les autorités israéliennes ont même maintenu un enfant à l’isolement pendant 30 jours.

Les preuves et la documentation réunies par DCIP indiquent clairement que l’isolement des enfants palestiniens dans le système de détention de l’armée israélienne est pratiqué uniquement afin d’extorquer des aveux concernant un délit spécifique ou de rassembler des renseignements. DCIP n’a découvert aucune preuve d’une utilisation juridiquement justifiable (raisons de discipline, de protection ou raisons médicales) de l’isolement des enfants palestiniens détenus. L’isolement a été utilisé, presque exclusivement, pendant la détention préalable à l’inculpation et avant le procès. Cette forme de confinement est conçue pour briser les enfants et forcer leurs aveux.

Israël se distingue d’une bien douteuse façon en étant le seul pays au monde à emprisonner et poursuivre automatiquement et systématiquement des enfants dans des tribunaux militaires qui échappent aux droits et aux protections fondamentaux pour un procès équitable. Israël détient et poursuit en justice chaque année entre 500 et 700 enfants palestiniens devant des tribunaux militaires. Près des trois quarts des enfants palestiniens détenus par les forces israéliennes font l’expérience d’une forme ou d’une autre de violence physique, selon la documentation réunie par DCIP.

SIGNEZ LA PETITION ICI !

Traduction CG pour l’Agence média Palestine


Source : No way to treat a child


Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Enfance/jeunesse Prisonniers palestiniens Torture et mauvais traitements

Rechercher par type de ressources
action


Articles associés

30 mai 2024
Rafah, blocus étudiants et écocide
Analyses politiques et géopolitiques Colonisation Eau Bande de Gaza Politique française Jérusalem Autorité palestinienne Positions officielles de la France Nations unies Torture et mauvais traitements Universités Agriculture Etat de Palestine Droit international Solidarité internationale Enfance/jeunesse Histoire/analyse politique Culture / art Réfugiés palestiniens Destructions Aide internationale La question palestinienne en France Occupation/annexion Diplomatie Hamas Société civile Transferts forcés Crime de guerre UE/Palestine Société française Liberté d’expression Armement Violence des colons Cour Pénale Internationale Criminalisation Impunité Climat/environnement Apartheid
18 avril 2024
Hôpital Al-Shifa, ventes militaires françaises et demande de cessez-le-feu
Analyses politiques et géopolitiques Colonisation Eau Bande de Gaza Développement UE/Israël Politique française Jérusalem Autorité palestinienne Nations unies Torture et mauvais traitements Agriculture Etat de Palestine Droit international Solidarité internationale Enfance/jeunesse Histoire/analyse politique Santé Prisonniers palestiniens Vallée du Jourdain Destructions Aide internationale La question palestinienne en France Société (Palestine/Israël) Occupation/annexion Hamas Société civile Crime de guerre UE/Palestine Liberté d’expression Armement Violence des colons Climat/environnement Apartheid Guerre
11 mars 2024
Gaza : famine, trêve, médias français
La question palestinienne en France Torture et mauvais traitements Cour Pénale Internationale Histoire/analyse politique Société (Palestine/Israël) Solidarité internationale Analyses politiques et géopolitiques Défenseur.e des droits de l’Homme Réfugiés palestiniens Liberté d’expression Autorité palestinienne Produits des colonies Droit international Aide internationale Occupation/annexion Violence des colons Politique française Hamas Jérusalem UE/Israël Colonisation Destructions Apartheid Bande de Gaza

Campagne en cours


L’agenda

Dernières publications

31 mai 2024 Européennes : quels engagements des candidats pour la Palestine ? La question palestinienne en France UE/Palestine

30 mai 2024 Rafah, blocus étudiants et écocide Analyses politiques et géopolitiques Colonisation Eau Bande de Gaza Politique française Jérusalem Autorité palestinienne Positions officielles de la France Nations unies Torture et mauvais traitements Universités Agriculture Etat de Palestine Droit international Solidarité internationale Enfance/jeunesse Histoire/analyse politique Culture / art Réfugiés palestiniens Destructions Aide internationale La question palestinienne en France Occupation/annexion Diplomatie Hamas Société civile Transferts forcés Crime de guerre UE/Palestine Société française Liberté d’expression Armement Violence des colons Cour Pénale Internationale Criminalisation Impunité Climat/environnement Apartheid

24 mai 2024 Assemblée générale du groupe Carrefour le 24 mai - Carrefour doit mettre fin à ses liens avec la colonisation israélienne


> Toutes les publications